23 283 school candidates et 527 private candidates passeront les examens du Certificate of Primary Education (CPE) à partir de mardi prochain. Les épreuves débutent avec les questionnaires de français et de science. Cette année, des dispositions spéciales ont été prises pour accommoder les élèves du prevocationnel en raison des incidents enregistrés l’année dernière. La majorité d’entre eux prendront part aux examens dans leurs établissements respectifs. 5 740 personnes travailleront pour ces examens qui se terminent le 17 octobre. Les résultats sont attendus entre le 4 et le 5 décembre.
23 810 candidats sont inscrits pour les examens du CPE qui se tiendront du 14 au 17 octobre. Ces épreuves qui se tiennent généralement au cours de la troisième semaine d’octobre auront lieu avec une semaine d’avance cette année, en raison de la fête de Divali célébrée le 23 octobre. La dernière réunion à ce sujet s’est déroulée au Mauritius Examination Syndicate (MES) hier matin et, selon le directeur Lucien Finette, « tout est en place pour le début des épreuves. »
Il faut savoir que le CPE 2014 sera marqué par quelques réaménagements dans l’organisation des centres d’examens. Suite à des incidents enregistrés l’année dernière, impliquant des élèves du prévocationnel, l’Ombudsperson for Children a demandé au MES de les séparer de ceux du primaire. Une recommandation qui a provoqué une levée de boucliers chez les enseignants du Prévoc qui crient à la discrimination. Lucien Finette, qui souligne que ces incidents ne concernaient qu’un seul centre d’examen, accueille toutefois cette demande d’un autre regard. « Il est peut-être une bonne chose de garder les élèves du Prévoc dans leur environnement, car tout changement peut être source de perturbation. En les permettant de rester dans leurs écoles, on leur donne les mêmes chances que ceux du primaire. »
Pour cela, 66 centres d’examen supplémentaires ont été aménagés. Un minimum de 18 candidats est toutefois requis par école pour en faire un centre d’examen. Là où ce chiffre n’est pas atteint, les élèves ont été transférés dans d’autres centres avec des enfants de leur âge. Ce réaménagement a toutefois un coût. Un budget supplémentaire se situant entre Rs 800 000 et Rs 1 million serait nécessaire pour les ressources humaines et le matériel.
Par ailleurs, 30 candidats prendront part aux examens du CPE en prison cette année alors qu’ils sont généralement une dizaine à passer cette épreuve. Pour la première fois, trois femmes passeront cet examen. Lucien Finette confie que quatre centres ont été aménagés pour cela : « Il y aura un centre à la prison de Beau-Bassin et trois autres à Petit Verger, Melrose et au Rehabilitation Youth Centre. Sur les 14 candidats au centre de réhabilitation, 12 sont des filles. Je tiens aussi à préciser que l’année dernière, on avait enregistré un taux de réussite de 100 % chez les candidats en prison. »
Outre les 22 824 candidats (écoliers et privés) à Maurice, on dénombre également 986 candidats à Rodrigues et 14 autres à Agalega. Il faut savoir que la MES prépare un questionnaire spécial d’histoire/géographie pour les candidats rodriguais. Cette année, quatre candidats à Maurice ont souhaité être examinés sur le questionnaire rodriguais tandis que 6 candidats à Rodrigues ont préféré le questionnaire mauricien.
La MES a aussi pris des dispositions spéciales pour 149 candidats à besoins spéciaux. 20 d’entre eux auront des questionnaires en gros caractères, un passera les épreuves à résidence sous surveillance, deux à l’hôpital, onze nécessitent l’aide d’un « writer », 15 autres auront le soutien d’un « reader », 8 auront les deux à la fois et 4 bénéficieront de l’aide d’un interprète en langage des signes.
Les examens débutent le mardi 14 octobre avec les épreuves de français et de sciences ; mercredi 15 octobre : l’anglais : jeudi 16 octobre : histoire/géographie et langues orientales ; et vendredi 17 octobre : les mathématiques.
Six centres accueilleront la correction des épreuves à compter du 10 novembre, après les exercices de sampling et de coding. 2 300 personnes seront engagées dans ces corrections. Les résultats sont attendus entre le 4 et le 5 décembre.