À partir de cette année, l’école du gouvernement Onesipho Beaugeard, située rue Edith Cavell, ne procédera pas aux admissions en Standard I. Cette directive du ministère de l’Éducation a été rendue publique la semaine dernière. L’école se dirige donc graduellement vers la fermeture. Des questions subsistent toutefois sur l’utilisation du bâtiment historique, qui abritait autrefois l’école et est actuellement en rénovation.
Selon nos sources, l’école de Beaugeard, située entre deux “star schools”, soit la Raoul Rivet Government School et Notre Dame du Bon Secours RCA, n’attire plus beaucoup d’élèves depuis longtemps. Généralement, ce sont les enfants qui n’ont pu trouver de place dans une de ces deux écoles mentionnées qui choisissent l’école de Beaugeard.
Depuis la semaine dernière, le ministère de l’Éducation a indiqué qu’à partir de cette année, l’école de Beaugeard n’accueillera plus de nouveaux élèves. Les exercices d’admission ayant démarré dans les écoles primaires du pays ce matin n’auront donc pas lieu dans cette institution. Les parents se trouvant dans cette catchment area sont dans le flou car aucune indication ne leur a été donnée sur l’école alternative où ils pourront inscrire leurs enfants.
Une source au ministère de l’Éducation nous affirme toutefois, qu’ils devront se présenter « à l’école la plus proche de leur résidence. » Or, ce qui inquiète, c’est que les deux écoles les plus proches enregistrent chaque année une forte demande. À Raoul Rivet, par exemple, un fort taux de demandes sont rejetées chaque année. Selon les informations, l’option la plus probable pour les enfants de la région de Beaugeard serait l’école Guy Rozemont, qui se trouve à Tranquebar.
L’autre question qui se pose est de savoir ce que le ministère compte faire du bâtiment actuellement en rénovation rue Edith Cavell. Celui-ci, datant de la période d’avant 1830, est connu comme étant le lieu de résidence d’Adrien D’Epinay et lieu de naissance du poète Robert Edward Hart. En état de délabrement jusqu’à tout récemment, le bâtiment est actuellement en rénovation au coût de Rs 78 millions. Entre-temps, un autre bâtiment a été aménagé à côté du Champ de Mars pour accueillir les écoliers. Questionné, le ministère de l’Éducation n’est pas en mesure de dire jusqu’à l’heure qu’elle sera l’utilité du bâtiment historique une fois rénové.