Les lauréats de la cuvée 2014 ont rencontré ce matin la Présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, lors d’une réception conviviale. L’occasion pour cette dernière de les féliciter pour leur excellent parcours scolaire, et ce en présence de leurs parents, de leurs recteurs, de la ministre de l’Éducation Leela Devi Dookun et du Premier ministre sir Anerood Jugnauth.
« La persévérance de nos lauréats est due à l’encadrement reçu par l’entourage de ces derniers », a fait ressortir Ameenah Gurib-Fakim. Elle les a encouragés à profiter pleinement de leurs études, tout en souhaitant qu’ils reviennent au pays. « Ce que vous avez acquis ne pourra pas être repris. Avec de l’optimisme, de la force et de la détermination, vous accomplirez de belles choses. Ne vous découragez pas facilement, car vous serez seuls contre tous ». Tenant compte de la réalité d’un marché du travail, « qui sera sans pitié et d’une compétition plutôt rude », la Présidente a soutenu que les bons résultats ne suffisaient plus. « Un diplôme ne mène pas au succès. Avoir du caractère et une discipline de soi mène au succès, et cela viendra s’ajouter à vos compétences ». Elle a aussi souligné qu’il n’existe pas de solution rapide dans la vie, « d’où l’importance de considérer les échecs comme source de motivation et ne pas hésiter à recommencer jusqu’à la réussite ».
Pour sa part, le Premier ministre sir Anerood Jugnauth a avancé qu’il n’y avait pas de raccourci pour atteindre le sommet. « Le succès doit se mériter. Cela requiert un dur labeur, de la persévérance et de l’éducation ». Il a également souhaité « voir les élites du pays grandir en bon nombre pour un meilleur lendemain ». Le Premier ministre a fait ressortir que cette cérémonie n’a pas été organisée « pour uniquement féliciter les lauréats, mais la société en général ». Il les a invités « à conduire la patrie vers de nouveaux horizons », espérant qu’à travers leurs études supérieures « ils pourront ajouter une nouvelle pierre à l’édifice ». La ministre de l’Éducation Leela Devi Dookun a pour sa part avancé que les bourses d’études d’excellence poussent les jeunes à se surpasser en devenant des citoyens de haut niveau, et ce pour l’avancement du pays. Elle a remercié les enseignants, recteurs et parents pour l’encadrement dès le début du parcours scolaire, « qui est la source même de la réussite ».