Le ministère de l’Éducation informe dans un communiqué qu’il procède actuellement à l’admission en classe préprofessionnelle (Prevok) des élèves n’ayant pas réussi à leur première tentative aux examens de CPE en 2012. Les parents concernés doivent à cet effet se procurer une fiche d’inscription à l’école fréquentée par leur enfant, la compléter et la retourner au maître d’école au plus tard le vendredi 18 janvier.
Le ministère de l’Éducation a adressé cette semaine une lettre à tous les parents dont les enfants n’ont pas réussi aux examens de CPE en 2012 et n’ont pas encore atteint 13 ans. Ces derniers devront redoubler le STD VI cette année ou être admis dans une école secondaire dans la filière préprofessionnelle, plus communément appelée Prevok.
« Un nouveau programme, d’une durée de quatre ans, a été mis en place depuis l’année dernière pour cette filière. Mieux adapté aux besoins des enfants ayant eu des difficultés d’apprentissage au primaire, il vise à développer chez eux les compétences de base, académiques et non-académiques, ainsi qu’à les préparer pour la formation technique et professionnelle », souligne le ministère.
Durant la première année au Prevok, une préparation adéquate sera donnée à l’enfant, lui permettant, s’il le souhaite, de reprendre part aux examens du CPE en 2013. S’il réussit, ses parents auront le choix entre le faire admettre en Form I en 2014 dans la filière mainstream ou poursuivre dans la filière préprofessionnelle.
Le ministère invite les parents concernés à renseigner sur une fiche si l’enfant sera admis en Prevok ou s’il redoublera son STD VI dans son école primaire. Au cas où les parents choisissent la filière préprofessionnelle, le nom de l’école secondaire où il sera admis leur sera communiqué ultérieurement. Soulignons qu’en moyenne 33 % des élèves prenant part au CPE échouent chaque année.