Alors qu’ils se trouvent dans le premier groupe qui passera l’examen dans le cadre du “Nine-Year Schooling”, les élèves de Std V n’ont toujours pas de manuels pour travailler. A la place de ces derniers, des photocopies ont été distribuées, dont certaines ne concernent qu’un seul chapitre des manuels. Les parents et les enseignants se révoltent contre cette situation qui, disent-ils, « démontre la désorganisation et l’empressement vers le “Nine-Year Schooling” ».
Les manuels numériques du primaire ont été lancés en grande pompe la semaine dernière par le ministère de l’Education et le Mauritius Institute of Education (MIE). Ce qu’on sait moins, c’est qu’à la rentrée, cette semaine, tous les manuels imprimés n’étaient pas encore disponibles. Il s’agit surtout de livres pour la classe de Std V, concernée par le nouvel examen qui remplacera le CPE l’année prochaine. A la place, des photocopies ont été distribuées dans toutes les écoles publiques de l’île. Ce qui révolte les parents et les enseignants, qui estiment qu’il y a une « désorganisation et un empressement vers le “Nine-Year Schooling” ».
Sunil, dont le fils fréquente une « star school » dans les hautes Plaines-Wilhems, ne cache pas son agacement. « J’ai été étonné de voir que mon fils a eu des photocopies, dont certaines sont de mauvaise qualité, pour travailler alors qu’il a un examen important l’année prochaine. Pour certaines matières, comme l’histoire/géo et les sciences, la couleur est importante pour aider les enfants à comprendre certaines choses. »
Le père de famille, qui est lui-même enseignant, se demande comment préparer son enfant dans de telles conditions. « Pour moi, cette question de manuels démontre tout simplement qu’on n’est pas encore prêt pour le “Nine-Year Schooling”. On est en train de se précipiter et nos enfants feront office de cobayes », s’insurge-t-il.
Sollicité sur la question, Vinod Seegum, président de la Government Teachers Union (GTU), confirme en effet l’utilisation de photocopies dans les classes de Std V. « Des enseignants m’ont alerté à ce sujet et j’ai déjà pris contact avec le ministère, qui m’a fait comprendre que les manuels seront prêts incessamment. »
Les parents ne décolèrent pas pour autant et se disent inquiets concernant l’avenir de leurs enfants. « Nos enfants vont passer un examen dont nous ne connaissons même pas le schéma du papier. Il faudrait avoir des “specimen papers” pour que nous puissions préparer les enfants. » Les parents disent également attendre des explications sur la manière dont les places seront allouées dans les collèges. « On a dit que le grade A comptera entre 70 et 100 points. Fera-t-on une liste de “ranking” ou suffit-il d’avoir ses 70 points pour avoir ses chances d’être admis dans le collège souhaité ? Il faut venir expliquer tout cela », avance Sunil.
Pour ce qui est des manuels, des informations glanées auprès des maîtres d’école indiquent que certains pourraient être prêts la semaine prochaine. Toutefois, nous avons essayé en vain d’avoir la version du ministère de l’Education ainsi que celle du MIE.