Alors que le 2e trimestre tire à sa fin, certaines écoles n’ont toujours pas reçu la deuxième partie des manuels scolaires. Les maîtres d’école et enseignants ne cachent pas leur agacement devant cette situation. D’autant, font-ils ressortir, que le troisième trimestre est court et est généralement consacré aux révisions.
Le retard mis dans la distribution des manuels scolaires depuis le début de l’année cause des inconvénients considérables à la bonne marche des classes. C’est ce que soutiennent les maîtres d’école, agacés par cette situation. « Il nous faut constamment téléphoner pour se renseigner sur la disponibilité des manuels. Des fois, on reçoit les livres, mais pas le manuel de l’enseignant ou le CD supposé venir avec », regrettent-ils.
Pour l’heure, alors que le 2e trimestre s’achève dans deux semaines, la “Part 2” de certaines matières est toujours indisponible dans certaines écoles. Le responsable d’une école du gouvernement des hautes Plaines-Wilhems indique : « Il nous manque encore la “Part 2” de certaines matières pour les classes de Std I, II et V. On ne sait comment on va organiser le travail. C’est un cafouillage terrible. » Ce dernier est d’avis que les changements apportés dans les responsabilités sont à l’origine du problème. « Auparavant, le responsable du curriculum était au MIE. Actuellement, c’est une personne au ministère de l’Education qui a cette responsabilité. Je pense qu’il y a un problème de communication entre ces deux institutions. » Sollicité sur la question il y a quelque temps, Om Varma, directeur du MIE, avait fait ressortir que l’institution a complété son travail depuis longtemps et que c’est au ministère d’assurer l’impression et la distribution.
En attendant, ce retard suscite des inquiétudes, particulièrement chez les enseignants et parents des élèves de Std V, qui passeront le premier examen du Primary School Achivement Certificate (PSAC). « Les enfants ont un examen important l’année prochaine et ils n’ont même pas encore de manuels pour travailler », lance une enseignante, qui confie avoir fait des photocopies du livre d’une collègue d’une autre école pour pouvoir faire ses classes. Qui plus est, ajoute-t-elle, « le livre de maths est assez volumineux et on se demande si on aura le temps de terminer tous les chapitres quand nous aurons le livre au troisième trimestre ». Au ministère de l’Education, on fait ressortir que tous les livres sont déjà prêts et que la distribution se fait par zone. Ce retard serait dû au fait que les manuels des Std I, II, III et V ont été revus cette année dans le cadre du “Nine-Year Schooling”.