Photo d'illustration

La PSC a arrêté une liste de 150 promus, mais la publication officielle se fait attendre.

Une soixantaine d’Acting HM contestent cet exercice en cour.

La nomination des nouveaux Head Masters (HM) sur la base de la sélection se fera incessamment. C’est l’information qui circule dans le milieu concerné depuis quelques jours déjà. On peut déjà anticiper des mécontentements au sein de la profession car l’option de la sélection a été très contestée. De même, l’on se demande si la Public Service Commission (PSC) peut aller de l’avant avec cet exercice en dépit d’une contestation en cour.

Le mois de décembre est synonyme de l’annonce des transferts pour les enseignants et maîtres d’école. Toutefois, cette année, l’exercice a été mis en veilleuse, en attendant la nomination des nouveaux HM dans le secteur public. Il nous revient ainsi que la liste de transfert, en accord avec les syndicats, est déjà prête. Toutefois, la nomination des HM pourrait y apporter quelques chamboulements. D’où la décision d’attendre l’annonce de la sélection des HM avant d’aller de l’avant avec cet exercice.

Déjà, la promotion des nouveaux HM est le « talk of the town » au sein de la profession depuis plusieurs jours. Chacun spéculant sur les noms qui y seront ou pas. Il faut dire que cet exercice a été très contesté car, pour la première fois depuis 1993 dans le secteur public, la nomination des maîtres d’école se fera sur la base de la sélection. Jusqu’ici, la promotion était automatique, sur la base de l’ancienneté. Cette démarche du ministère a été vivement contestée par plusieurs syndicats, qui craignent des pressions politiques et socioculturelles. De plus, outre les assistants maîtres d’école, les éducateurs ayant 12 à 18 années de service étaient également éligibles pour le poste.

Une soixantaine de Deputy Head Masters, assurant actuellement l’intérim comme HM, ont également porté l’affaire en cour. Ils réclament que ceux agissant comme Acting HM soient considérés en priorité, étant donné qu’ils font partie du dernier “batch” de promotion avant le PRB 2008, suggérant la sélection. Il n’empêche que le ministère de l’Education et la PSC sont tout de même allés de l’avant avec le recrutement. Un porte-parole de ce groupe dit souhaiter que le ministère fasse « preuve de bon sens » en accédant à leur demande. Il rappelle qu’un petit groupe de dix personnes est parti à la retraite en attendant et souhaite qu’ils soient aussi considérés. Dans le cas contraire, les nominations seront contestées devant les instances appropriées.

Pour cet exercice de promotion, il y a eu environ 2 000 postulants, dont les Deputy Head Masters et les Educators, pour les 200 postes à pourvoir. Selon nos sources, la PSC a déjà arrêté une liste de 150 personnes qui seront nommées incessamment. Une autre liste d’attente de 150 personnes a aussi été réalisée. Elle permettra de remplacer les HM partant à la retraite au fur et à mesure.

Avec les résultats du PSAC prévus le 12 décembre prochain, on s’attend à ce que la liste des nouveaux HM soit connue d’ici la semaine prochaine, afin d’organiser le travail. La liste des transferts sera également officialisée et remaniée si nécessaire, en fonction des nominations. Ce qui est certain, c’est que cette fin d’année et le début de l’année scolaire 2020 risquent d’être assez mouvementés dans le primaire.