L’examen d’Art & Design pour le School Certificate a lieu le samedi 11 octobre de 8 h 00 à 14 h 30 et il y a cette année 4 375 candidats qui y prennent part. Mais il y a risque de changement de date avec la menace d’une grève brandie par les syndicats des travailleurs du transport public.
L’annonce d’une éventuelle grève ce week-end dans le secteur du transport se faisant plus persistante depuis le début de cette semaine, l’état-major du Mauritius Examination Syndicate s’est réuni tôt ce matin pour prendre une décision concernant l’examen de SC fixé pour samedi. La direction de cet organisme a donc pris la décision de reporter cette épreuve au samedi 18 octobre au cas où les bus des différentes compagnies du transport resteraient au garage après-demain. Mais le MES doit consulter les responsables des collèges choisis comme centres d’examens pour s’assurer de la disponibilité des salles le samedi 18 octobre.
En revanche, l’examen d’Arts & Design est maintenu ce samedi pour les candidats à Rodrigues et ne posera aucun problème de confidentialité, étant donné que le sujet est connu d’avance pour permettre aux candidats de préparer le matériel de travail requis. C’est pour cette raison d’ailleurs que Cambridge autorise les candidats de foi adventiste qui observent le sabbat le samedi de prendre part à cet examen un autre jour et ils passeront cette épreuve demain cette année.
Il est bon de savoir que depuis quelques années le MES organise l’examen d’Arts & Design un samedi en raison du nombre croissant des candidats. L’examinateur mauricien doit prendre des dispositions particulières pour l’aménagement des salles, conformément aux exigences de Cambridge. À titre d’exemple, il ne doit pas y avoir plus de dix candidats par salle. Dans les collèges qui présentent un grand nombre de candidats, il faudrait avoir au moins vingt salles d’examens uniquement pour cette matière dans un centre. « Nous avons constaté qu’il y a un manque de salles pour Arts & Design dans certains centres le jour où plusieurs autres examens sont prévus. C’est pour cette raison que nous avons décidé, après mûre réflexion, d’organiser cet examen le samedi », explique Lucien Finette.