Tandis que le critère de “cinq credits” pour l’admission en Lower VI fait polémique dans les milieux scolaires et dans la population depuis le début de la semaine, les résultats des derniers examens de SC révèlent qu’en général moins de 60 % des candidats arrivent à décrocher un credit (agregate 1 to 6) dans la grande majorité des matières. Dans le papier French (Mauritius only) considéré par les profs et des élèves eux-mêmes comme la matière la plus accessible, le taux de réussite est de 82,85 % et légèrement plus de 50 % des candidats ayant réussi ont obtenu un “credit”.
« Si aplik sa kriter 5 credits aster la mem 3/4 nou zelev deor… bizin ferm klas », a-t-on entendu ces derniers jours dans plusieurs collèges privés. On comprend mieux alors la réaction des profs et des chefs d’établissements de ce secteur du secondaire en jetant un coup d’oeil aux chiffres de la performance par matière que nous reproduisons (voir tableau).
Il y a une quarantaine de matières au total dans lesquelles ont pris part l’an dernier les candidats mauriciens aux examens de SC/GCE “O” Level. Même si le taux de réussite est plutôt raisonnable en anglais, en français et en mathématiques — trois matières considérées comme étant principales dès le primaire — le nombre de candidats qui y ont décroché un credit (soit agregate 1 to 6) est très faible. Dans les autres matières à forte candidature également, telles Principles of Accounts, Business Studies, Computer Science, Economics, Art & Design, Travel & Tourism, littérature française, le nombre de credits n’est pas élevé. Une exception toutefois pour Physics (4 196 candidats) et Chimie (3 772 candidats) dans lesquelles un nombre total de 4 793 participants ont obtenu un credit. Soulignons qu’il n’est pas étonnant que les matières avec peu de candidatures enregistrent un taux élevé de succès comme c’est les cas pour les établissements présentant un nombre très limité de candidats.
Comment ne pas relever aussi le peu d’intérêt des candidats au SC dans des matières correspondant aux besoins du pays dans des domaines spécifiques. À titre d’exemple une centaine de candidats pour Environment management ; 367 candidats pour agriculture ; 143 pour la géographie et seulement… sept candidats en Marine Science.