Les locaux du ministère de l’Éducation ont été envahis par environ 200 personnes hier, venues manifester leur désaccord sur la façon d’agir du ministère, notamment en ce qui concerne les subventions à la Special Education Needs Society (SENS).
Jackie Forget, représentante de la Ruth School, a dit sa colère de voir que le ministre Vasant Bunwaree ne prenait pas en considération ses requêtes concernant la SENS. Elle explique que depuis décembre de l’année dernière, elle attend en vain une réponse gouvernementale. « Les officiers n’ont rien fait de ce qu’ils nous avaient promis en novembre dernier; nous ne pouvons plus leur faire confiance ». Elle a cependant pris les devants hier en emmenant avec elle 112 élèves de son école et quelques parents et enseignants pour faire entendre raison au ministre. Ce dernier étant pris ailleurs, c’est avec le Senior Chief Executive du ministère, Prakash Ramlugun ainsi que d’autres officiers concernés que les représentants de la Ruth School se sont entretenus, après maintes résistances.
Le comité de SENS et M. Ramlugun se sont mis d’accord sur certains points, tels que des versements mensuels et non trimestriels de la subvention d’aide aux ONG, l’aide financière du CSR en ce qui concerne ces écoles spécialisées et le projet Sankoré.
Suite à ces requêtes, Prakash Ramlugun a garanti que le décaissement des fonds pour les écoles SENS se ferait à la fin du mois courant, avec les 38 écoles recevant des fonds pour les écoles SENS, sous le nouveau barème, pour les trois prochains mois en une seule tranche. Un mail a été envoyé hier aux 38 écoles concernées pour les informer que le ministère va très bientôt leur verser l’argent selon les nouveaux règlements.
Vasant Bunwaree, pour sa part, s’est fait un devoir de se rendre à la Ruth School ce matin pour une rencontre avec Jackie Forget. Selon nos informations, il prendra des actions décisive pour le bien-être des enfants de cette école.
Le ministère compte également travailler avec le Comité CSR afin d’aplanir les difficultés au niveau des SENS. Dès cette année, toutes les écoles SENS bénéficieront des appareils Sankoré, avec l’utilisation de la technologie interactive. Une rencontre s’est tenue aujourd’hui avec les autres dirigeants des écoles SENS dans ce sens.