Image d'illustration
  • Deux lauréats de la cuvée 2018 admis en “full scholarship” à l’Université de Monash
  • Jenny Dee, ambassadrice d’Australie à Maurice : « Mauritian students can make an important contribution to key sectors in the country »

Les institutions tertiaires australiennes font la part belle aux étudiants mauriciens cette année. Treize étudiants ont ainsi obtenu des bourses des prestigieuses universités de Deakin, Monash et La Trobe. Parmi eux l’on retrouve deux lauréates, Dylan Liu Yew Fai et Annaelle Li Pin Hiung, de la cuvée 2018 de la filière technique, qui s’envolent pour l’Université de Monash. Une ancienne élève du QEC, Dhanishta Lallchand, classée lors des derniers examens, obtient, elle, un “full scholarship” de l’Université de Deakin. Présente lors d’une cérémonie de remise de prix organisée par l’Overseas Education Centre (OVEC) hier, l’ambassadrice d’Australie à Maurice, Jenny Dee, s’est rejouie de la coopération de Maurice et de l’Australie en matière d’éducation. « Australian universities have international reputation. We are creating the entrepreneurs of the future », dit-elle.

Une cinquantaine d’étudiants de l’OVEC s’envolent cette année pour l’Australie. L’une a décroché une “100% scholarship” de l’Université de Deakin alors que d’autres verront leurs études financées à partir de 10 à 25%, dépendant de l’institution où ils ont été admis. Treize étudiants ont donc obtenu des bourses pour l’Australie. À noter que plusieurs de ces jeunes ont déjà quitté le pays pour ce pays car leurs cours commencent ce mois-ci. Parmi ces jeunes, l’on retrouve deux boursiers de l’État, qui iront faire leurs études à l’Université de Monash. Dylan Liu Yew Fai et Annaelle Li Pin Hiung, de la cuvée 2018, de la filière technique, ont été inscrits pour des études en “engineering” et “computer science” respectivement. Ces jeunes se disent soulagés d’avoir réussi à décrocher une bourse car, même avec de très bons résultats, disent-ils, « les études à l’étranger ne sont accessibles à tout le monde ».

Chaque année, l’OVEC organise une rencontre quelques semaines avant le départ de ses étudiants afin de récompenser les boursiers et, en même temps, donner l’occasion à tout le monde de se rencontrer avant le départ. Présente à cette rencontre, l’ambassadrice d’Australie à Maurice, Jenny Dee, a exprimé sa satisfaction quant au nombre de jeunes qui choisissent l’Australie comme destination pour leurs études supérieures. « Mauritian students have astrong record of academic excellence. We have an international reputation for world class education. I encourage students to take this opportunity to create professional and personnal linkages for their career and make an important contribution to key sectors in your country. We have our Australian Alumni Association here and we are creating the entrepreneurs of the future », dit-elle.

La directrice de l’OVEC, Dorish Chitson, a pour sa part souligné l’importance de donner la chance à ces jeunes, qui n’ont pas les moyens. « Nous croyons fermement que ceux qui sont brillants doivent avoir l’opportunité de continuer. C’est notre devoir de veiller à ce qu’ils ne soient pas laissés pour compte s’ils n’ont pas réussi à obtenir une bourse de l’État », dit-elle.