Les universités privées retiennent leur souffle quant aux conséquences de l’application de cette mesure à l’aube d’une année électorale Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, l’a annoncé : les étudiants mauriciens à temps partiel ou à plein-temps dans les institutions publiques d’enseignement supérieur n’auront plus à débourser pour leurs études, menant soit à un certificat, à…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In