Les formations universitaires au niveau des masters des Sciences Po Aix ont été lancées jeudi par le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah en présence de l’ambassadeur de France Jean François Dobelle, du directeur général de Science Po Aix Christian Duval, et secrétaire général désigné de la MCCI Raju Jaddoo.
Ce lancement fait suite à la signature de la Convention de partenariat entre le Centre d’études supérieures de la MCCI et Sciences Po Aix le 13 janvier. Cette convention comme, l’a souligné Jean François Dobelle, prévoit tout un programme d’actions, qui vont de la recherche à la formation tout au long de la vie, et bien entendu, l’enseignement supérieur en alternance y a sa place.
Ces formations en masters vont se dérouler sur 21 mois à raison de trois jours par mois. Chaque mois un professeur de Sciences Po Aix dispensera des cours à des cadres d’entreprise désireux d’obtenir un diplôme national français reconnu dans le monde entier. Les professeurs animeront également une conférence destinée au grand public.
Pour le ministre Jeetah, cette initiative cadre avec la politique du gouvernement de créer un Knowledge Hub et par conséquent, d’encourager les institutions de grand renom à s’implanter à Maurice. Il a observé que le fait de pouvoir accéder à un diplôme d’une institution comme Science Po Aix tout en restant à Maurice, est une véritable aubaine pour les Mauriciens ainsi que pour nos voisins de la région.
« Nous voulons donner à chaque étudiant la chance de poursuivre des études supérieures. Ainsi le gouvernement vient de créer deux nouvelles universités à savoir l’Open University et l’Université des Mascareignes qui travaille en partenariat avec l’Université de Limoges », a dit Rajesh Jeetah. Il a par la même occasion annoncé la construction de trois campus universitaires modernes qui pourront accueillir 8 000 étudiants. « Avec la collaboration du Board of Investment nous avons participé à des Educational fairs au Kenya, en Tanzanie, en Ouganda, à Mumbai dans le but de faire connaître des opportunités offertes par nos institutions d’éducation supérieur », a-t-il ajouté.
Pour Marday Venkatassamy, président du Conseil d’administration du Centre d’études supérieures de la MCCI, l’implantation à Maurice de cette institution s’inscrit dans la durée et constitue une véritable occasion pour les Mauriciens et les riverains des îles de l’océan Indien. Il a observé que les entreprises pourront bénéficier de la présence de Sciences Po dans l’île. Toute une série de conférences sur des thèmes d’actualité spécialement destinées aux cadres et chefs d’entreprises sont prévues. M. Venkatassamy s’est réjoui que, grâce aux différentes initiatives, notamment la collaboration avec Science Po, le Centre d’études supérieures devienne l’une des références éducationnelles de la Zone océan Indien et un acteur incontournable en matière de développement et particulièrement de développement durable.
Quant au professeur Christian Duval, il a expliqué que Maurice a été choisie pour l’installation de Science Po Aix en raison de sa diversité culturelle et linguistique.