Le rapport du PRB 2013 propose la création de deux nouveaux postes — le Chief Technical Officer et le Project Officer — en vue de consolider le département technique du ministère, à qui incombe la mission de promouvoir l’enseignement supérieur ainsi que la science et la recherche dans le pays. Le premier sera appelé à cordonner toutes les activités de la division technique alors que le deuxième s’occupera de la promotion de Maurice comme une destination d’études supérieures. La structure du MRC sera également renforcée.
Le ministère de l’Éducation tertiaire et de la Recherche est actuellement dirigé par un secrétaire permanent, assisté du personnel administratif et du personnel technique. Les grades de directeur, directeur adjoint et administrateur sont venus avec la création du ministère. Toutefois, afin de mieux répondre aux défis à venir, le rapport préconise le renforcement de la division technique avec la création de deux nouveaux postes : le Chief Technical Officer et le Project Officer.
Dans la structure actuelle, la division technique est répartie en plusieurs catégories : l’Éducation tertiaire ; la Science et la Technologie de recherche. Chacun de ces secteurs est dirigé par un directeur assisté d’un directeur adjoint et soutenu par un administrateur.
Pour être en mesure d’atteindre les objectifs fixés par le ministère, le Chief Executive Officer sera ainsi appelé à coordonner les activités de la division technique et fournir des conseils appropriés au ministère sur les politiques relatives à l’enseignement supérieur, la science, la recherche et la technologie en ligne avec le gouvernement. Il devra également élaborer des stratégies en vue de la politique d’orientation pour l’amélioration de l’enseignement supérieur, de la science, de la recherche et de la technologie afin de veiller à ce que les normes soient appliquées dans le secteur tertiaire, la science, la recherche et la technologie.
Le Project Officer aura, quant à lui, la tâche de fournir l’information sur les programmes offerts par les institutions publiques et privées de Maurice afin de guider les étudiants dans leur choix. Ce poste a été créé pour le Study Mauritius Office, qui, souligne le rapport, a un rôle crucial à jouer dans la poursuite des objectifs du ministère en vue de promouvoir Maurice comme une destination d’études supérieures de qualité. Deux officers de la Tertiary Education Commission ont déjà été sélectionnés pour servir ce bureau.
Pour ce qui est du Mauritius Research Council, sous l’égide de ce ministère, le PRB prévoit de créer des postes multifonctionnels afin de revoir et redynamiser la structure de l’organisme dont l’objectif principal est de promouvoir la recherche. Compte tenu de l’augmentation des Research Grants au fil des années, le rapport souligne l’importance d’avoir un agent spécialisé, le « System Administrator », afin de veiller sur les Schemes et s’assurer que les procédures, concernant les demandes et les projets soient respectées. Les postes de General Services Officer et de General Services Executive sont aussi proposés pour apporter un soutien au niveau de l’administration.