Le bilan de l’effondrement d’un pont autoroutier mardi à Gênes, dans le nord de l’Italie, s’élève désormais à 38 morts et plusieurs disparus, a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini.

« Nous en sommes à 38 morts confirmés et plusieurs disparus », a déclaré M. Salvini à la presse en marge d’un déplacement en Calabre (sud). Le ministre devait se rendre ensuite dans l’après-midi à Gênes.

Certains passagers s’en sont sortis sans une égratignure mais d’autres manquent encore à l’appel.

AFP

Dans la nuit, les pompiers ont extrait trois corps sans vie, a rapporté à l’AFP Emanuele Gissi, un responsable des pompiers sur le site.

« Tous les espaces vides accessibles ont été explorés, maintenant on déplace les morceaux de débris les plus gros », a-t-il expliqué alors que deux grandes grues ont été amenées sur le site pour ces opérations de déblaiement.

« On ne peut pas savoir s’il y a encore des survivants, mais c’est notre travail de chercher », a-t-il ajouté en précisant que les recherches prendraient « des jours ».

Avec l’arrivée de renforts, ce sont désormais 400 pompiers professionnels qui sont engagés dans ces recherches, a précisé M. Gissi.