Dans le souci du respect de l’égalité des genres, SOS Papa, dans une lettre à la ministre de la Sécurité sociale, réclame une pension pour les pères démunis et les veufs, à l’instar de celle que reçoivent les femmes démunies dans le besoin. Darmen Appadoo, le président de cette organisation non-gouvernementale qui milite pour les droits des pères, argue que la parité des genres n’est jusqu’ici pas respectée dans ce domaine.
« Notre association, SOS Papa, voit avec beaucoup de préoccupation les critères pour déterminer l’allocation des allocations sociales », note d’emblée Darmen Appadoo dans sa lettre à la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo. Il estime qu’avec la proclamation de l’Equal Opportunities Act et la mise sur pied de l’Equal Opportunities Commission, il serait « très judicieux » de la part de la ministre de reconsidérer le fait que seules les femmes sans emploi ou ayant des revenus modestes perçoivent une aide sociale en cas de divorce ou de séparation et non les hommes qui se retrouvent dans la même situation.
« Nous recevons, à cet égard, beaucoup de plaintes de la part de nos membres, qui dans bien des cas sont obligés d’élever seuls leurs jeunes enfants après que leurs épouses ont décidé de quitter le toit conjugal », poursuit Darmen Appadoo. Il ajoute qu’ayant à prendre soin de leurs enfants, ces pères éprouvent souvent d’énormes difficultés à prendre un emploi à plein temps et ont par conséquent à survivre et à faire vivre leur famille avec un salaire dérisoire. « D’autres sont tout simplement sans emploi, tout comme les femmes, à cause du chômage qui constitue en lui-même une cause de séparation et de divorce », fait-il observer.
Le président de SOS Papa plaide par conséquent pour l’intervention de la ministre afin de mettre fin à ce qu’il considère comme une « injustice envers les hommes ».
Darmen Appadoo réclame en outre que les veufs bénéficient des mêmes principes d’égalité. « Les épouses, aujourd’hui, contribuent également aux plans des National Pensions. Si elles décèdent, il est raisonnable et équitable que leurs époux bénéficient d’une pension de veuf pour éliminer toute discrimination entres les sexes comme stipulé dans l’Equal Opportunities Act », plaide-t-il.
« Le ministère de l’Égalité des genres fonctionne bien et est très visible, mais l’égalité des genres n’est visiblement pas respectée dans notre société dans de nombreux domaines pour l’homme », déplore Darmen Appadoo.
Le président de SOS Papa se félicite que la Cour suprême ait pris les mesures appropriées pour rétablir l’égalité des genres en nommant un homme à la Family Division.
Darmen Appadoo a copié cette lettre au Premier ministre, au Commissaire à la Sécurité sociale et à la ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’Enfant et du Bien-être de la Famille, Mireille Martin.