La proposition de l’Église catholique aux Mauriciens en général – avec un appel particulier aux chrétiens –  pour l’organisation de soirées réflexions/débats avec la participation de politiciens de tout bord dans le cadre des prochaines élections, est largement suivie par les différentes instances de l’Église. Les rencontres qui ont eu lieu jusqu’ici dans plusieurs paroisses à travers l’île, avec la participation de  candidats et d’autres “opinions leaders”, ont démontré qu’il y a un sentiment de désillusion parmi les électeurs face au comportement des politiciens. Le risque du refus de voter est bien réel et, dans ces rendez-vous, les animateurs insistent donc fortement sur le « devoir du citoyen d’aller voter ».