Dans le contexte de la fête Eid, le Muslim Citizens Council (MCC), dans un communiqué, rappelle que cette célébration marque la fin d’un mois de réflexion et un retour au quotidien avec un sens renouvelé de joie et de contentement. « C’est un temps idéal pour pratiquer le pardon et l’opportunité de renforcer ses liens parmi les communautés. » Le MCC rappelle à ses fidèles que la philosophie du jeûne les appelle à se connaître eux-mêmes, à se discipliner et à mieux se libérer. « Jeûner, c’est identifier nos dépendances et de s’en libérer. »

« De manière plus tragique, ce ramadan a été témoin de quelques événements sociétaux orchestrés par des personnes à l’agenda caché et qui auraient pu avoir des conséquences désastreuses. Contre cette expression de haine destructive envers la communauté musulmane, les musulmans, qui ont une conviction différente, une foi authentique — la religion est pro-amour, pro-vie, pro-justice, pro-vérité — ont réagi sans tomber dans leur piège. Les musulmans croient profondément que “Religion is Peace, Religion is Freedom”. »

Le MCC ajoute que Maurice, étant une île de plusieurs croyances, a connu la contribution clé de chacune d’elles. « People of all faiths are condemned to work together for the progress and betterment of the Mauritian society. On this auspicious day of Eid ul Fitr, we recall on the sacred tradition during a whole month of helping neighbours and sharing Iftaar with those from all walks of life, which is rooted in Islam’s commitment to justice and compassion. Eid is a reminder of the responsibility to lift up one another in friendship and create a society in which all can reach their fullest potential. We hope that the spirit of peace and goodwill that surrounds and infuses this Eid celebration continues throughout the year », a dit le conseil.