Photo illustration

Le commissaire électoral, Irfan Rahman, approché hier par un groupe de médecins souhaitant attirer l’attention sur le « caractère illégal » de la campagne À quelques jours des élections du nouveau board du Medical Council, ce samedi, « la situation va de mal en pis ». C’est ce que déplore ce groupe de médecins, tant…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In