Le nouveau bureau de la MFA
  • OL’AGE s’est déroulée sous la supervision du vice-président de la CAF, Constant Omari Selemani
  • Sur les 33 délégués, 28 étaient présents à la Sepp Blatter Football House, à Trianon, et ils ont tous voté en faveur de Sobha

L’Assemblée générale élective (AGE) de la Mauritius Football Association (MFA), s’est tenu vendredi après-midi, à Trianon. Initialement programmée pour 15 heures, c’est avec une heure de retard que ces élections ont finalement eu lieu. L’ambiance était toutefois au beau fixe entre les dirigeants et autres délégués. Point de frictions ou autre prise de bec ! Les cartes étaient déjà distribuées; la course courue d’avance, comme nous l’avons mentionné lors de l’édition de la semaine écoulée. Un one-way ticket.

Le vice-président de la CAF, Constant Omari, est arrivé vers 15h30 à Trianon, et c’est une demi-heure après, en compagnie de Samir Sobha, qu’ils se sont dirigés tout droit vers la salle ou les élections se sont tenues. L’AGE a pris fin exactement à 18h. En entrant dans la pièce, nous pouvions lire l’ivresse de la joie sur le visage de Samir Sobha. Certains le félicitaient chaudement alors que d’autres, le prenaient chaleureusement dans les bras, pour une accolade bien virile. Pas besoin d’être une lumière, pour comprendre que l’homme fort du football local avait été reconduit pour un deuxième mandat comme président de la MFA. Il a d’ailleurs récolté 28 voix sur 28. Un sacre triomphant. Les pétards étaient également de sortie pour immortaliser le moment. Comme dirait l’autre en anglais, “The cat was in the bag”. Samir Sobha avait réussi son coup ! Il a été réélu pour quatre ans, soit jusqu’en 2022.

Samir Sobha chaudement félicité par l’un de ses membres, Ozair Janoo

Le comité exécutif est d’ailleurs composé de quatre vice-présidents, à savoir Vikash Mootooveeren (Premier League, 28 voix), Mustapha Chitbahal (D1, 28 voix), Ludovic Dorlin (D2, 28 voix), et Mario Thomas (Régional, 28 voix). Les membres sont : Ozair Janoo (28 voix), Danny Echazar (28 voix), Benjamin Fidèle (Premier League, 27 voix), Rexjoe Panain (28 voix), Barlen Sengayen (D1, 27 voix), Abdul Rahim Bukus (28 voix), Riad Toofany (D2, 26 voix), Vinod Busviah (28 voix), Michael Samuel (28 voix) et Rahman Furjun (Régional, 27 voix).

À noter que sur les 33 délégués, 28 étaient présents. L’ASPL 2000, l’Union Sportive Beau-Bassin/Rose-Hill (USBBRH), Chebel Citizens, Association Sportive de Vacoas/Phoenix (ASVP) et le comité régional de Pamplemousses ont boudé l’exercice. “Techniquement, pour l’AGE de la MFA, 39 délégués sont représentés, mais pour des raisons diverses, que j’avais déjà expliqué dans un passé pas si lointain, 6 d’entre eux n’étaient pas éligibles, pour cette élection. Ce qui ramène les délégués à 33.

De ces 33, seuls 28 ont fait acte de délégués et 15 ont fait acte de candidature pour intégrer le bureau”, a expliqué le secrétaire général de la fédération, Didier Pragassa. Même si cette journée a été relativement tranquille, il ne faut pas oublier que cette assemblée a suscité bien des interrogations. Des vagues de contestations se sont faits entendre, tant chez les clubs de l’élite qu’au niveau de certains comités régionaux. D’ailleurs, certains étaient unanimes à dire que ces élections n’étaient pas “free & fair.” Au final, c’est l’équipe de Sobha qui en est sorti victorieuse.