Samir Sobha a été reconduit pour un mandat de quatre ans à la tête de la Mauritius Football Association (MFA) vendredi, au cours de l’assemblée générale élective de cette instance, marquée par l’absence de plusieurs régions, non-conformes aux statuts. L’homme fort du football mauricien rempile donc pour un second mandat, qui le verra régner sur le monde du ballon rond local jusqu’en 2022.

Vendredi, la MFA a accueilli Constant Omari Selemani, vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), qui supervisait l’assemblée générale élective. D’ailleurs, c’est sous le regard de ce dernier que Samir Sobha a été élu, avec la majorité absolue, récoltant 28 voix sur les 28 possibles.

Dans son sillage, le nouveau comité prend ses marques, avec quatre vice-présidents, Vikash Mootooveeren, Mustapha Chitbahal, Ludovic Dorlin et Mario Thomas, tous élus comme le président avec 28 voix. Ensuite, viennent les membres Ozair Janoo, Danny Échazar, Benjamin Fidèle, Rexjoe Panain, Barlen Sengayen, Abdul Rahim Bukus, Riad Toofany, Vinod Busviah, Michael Samuel et Rahman Furjun.

Par contre, cette AGE a été marquée par la présence de seulement 28 des 33 délégués. Des clubs, à l’instar de l’ASPL 2000, l’AS Vacoas-Phœnix, l’USBBRH, Chebel Citizens et même le comité régional de Pamplemousses ont carrément refusé de participer à cet exercice. Certains ont fait ressortir que la course était courue d’avance.

Présidant pour la première fois à la destinée du football mauricien en 2014, Samir Sobha se voit donc aujourd’hui offrir la possibilité de poursuivre son règne. D’ailleurs, il aura la lourde tâche de pérenniser ou non le football professionnel, dont on a vu la semaine dernière seulement les retombées négatives d’une mauvaise gestion et planification. En effet, le cinglant 6-0 pris contre le Botswana en Cosafa Cup en Afrique du Sud découle d’un calendrier mal géré, avec une rencontre tous les deux jours.

Samir Sobha devra, en outre, s’attaquer à la formation, qui demeure l’élément essentiel de toute fédération sportive qui aspire au haut niveau.