Les élections dans le cadre du renouvellement de l’exécutif de la Federation of Civil Service and Other Union (FCSOU) se tiendront ce jeudi à Coromandel, après l’assemblée générale prévue pour 10 h 30. L’équipe des Avant-gardistes, dont le leader est Narendranath Gopee, se prépare déjà à une victoire.
La campagne électorale pour l’élection du nouveau comité exécutif de la FCSOU tire à sa fin dans quelques heures et le candidat à la présidence de la fédération, de l’équipe des Avant-gardistes, s’en dit satisfait. Entouré des membres exécutifs de son comité, Narendranath Gopee a précisé hier lors d’un point de presse que les élections à la fédération des employés de la fonction publique se tiendront bel et bien ce jeudi à Coromandel. Des tracts anonymes, dont il croit connaître la provenance, et qui feraient ainsi croire que les élections n’auraient pas lieu ce jeudi 26 juillet, seraient en circulation depuis un moment. Cet état des faits est sévèrement déploré et condamné par les Avant-Gardistes. Une déposition a été consignée au Central CID, selon Narendranath Gopee. Ce dernier affirme que la circulation de ces tracts n’a en aucune mesure affecté leur campagne. Il dit avoir également eu vent que des fauteurs de troubles auraient menacé de déranger le déroulement de ces élections, raison pour laquelle l’intervention de la police est fortement sollicitée pour parer à toute éventualité et prévenir certains dérapages. « Nous ne tolérerons aucune forme de brutalité », dit M. Gopee d’un ton ferme. De son côté, Jackie Kamanah, candidat au poste de secrétaire et président de la Prison Officers’ Association, exhorte les membres de la fédération à être présents aux élections.
Dans la perspective de la publication du rapport du PRB, ces élections à la FCSOU sont décisives. Narendranath Gopee déplore cependant que celles-ci, qui devaient avoir lieu le 24 mai, aient été retardées, pénalisant ainsi les fonctionnaires. Le scrutin a, pour rappel, été retardé car les procédures mentionnées dans la constitution de la Fédération n’avaient pas été respectées par Vinod Seegum, leader des Rassembleurs et les six autres candidats. Le 30 avril dernier, l’administration de la FCSOU avait, en effet, rejeté la candidature de Vinod Seegum car elle ne contenait pas de personal letter. Le président de la Government Teachers Union (GTU) a alors fait une demande intérimaire auprès du juge en chambre le 17 mai puis une demande d’injonction, mais qui a été rejetée en juin dernier. Narendranath Gopee dit accueillir favorablement la décision du juge Chan Kan Cheong concernant la demande d’injonction de Vinod Seegum et de six autres personnes.
L’équipe des Avant-gardistes a rappelé hier quelques-unes de ses propositions, comme l’émission de deux option forms pour les fonctionnaires, l’un pour le salaire et l’autre pour les conditions de service, la publication du rapport du Pay Research Bureau (PRB) tous les trois ans, au lieu de cinq ans. Au sujet de la pension, les Avant-gardistes préconisent que celle-ci soit calculée jusqu’à l’âge de 65 ans et non pas 60 ans comme actuellement. Ils demandent également un mécanisme de dialogue permanent entre la Fédération et le ministère de la Fonction publique.
Rappelons que Toolsyraj Benydin, le président sortant, ne sera pas candidat à la présidence de la FCSOU aux élections du 26 juillet.