Depuis 14 heures hier, les dés sont jetés avec la publication des Writs of Election fixant le Nomination Day au lundi 24 novembre et les élections générales le mercredi 10 décembre, laissant ainsi exactement 32 jours aux alliances et partis politiques pour convaincre l’électorat. À partir de ce week-end, la campagne électorale battra son plein en abordant une étape déterminante avec une accélération des procédures pour compléter la liste des candidats et de la mobilisation sur le terrain. C’est également la course contre la montre pour la Commission électorale, qui se trouve confrontée à un calendrier des plus serrés. Dès la réception des 21 Writs of Election des mains du Président de la République, Kailash Purryag, le commissaire électoral, Irfan Rahman, a participé hier après-midi à une réunion de l’Electoral Supervisory Commission, présidée par Me Yousouf Aboobaker, Senior Counsel. Le programme de travail pour la prochaine semaine a été établi officiellement.
Les deux dates du processus électoral étant annoncées officiellement, la priorité des priorités a été de procéder à la ratification de la nomination du Deputy Electoral Commissioner. Me Aruna Devi Narain, Parliamentary Counsel au Solicitor General’s Office, a été désignée pour épauler le commissaire électoral jusqu’à la proclamation des résultats officiels. C’est l’une des rares fois, si ce n’est la première, qu’une femme est d’ailleurs désignée pour assumer d’aussi importantes responsabilités pendant une campagne électorale.
Certes, il y a eu des femmes ayant agi, et qui continuent à agir, en tant que Returning Officers pour les élections. Pour le scrutin du 10 décembre prochain, la Commission électorale a porté son choix sur dix femmes lors de la désignation des 21 Returning Officers (voir la liste complète des Returning Officers plus loin). Au terme des dispositions des National Assembly Elections Regulations 2014, les Returning Officers et la cinquantaine de Deputy Returning Officers à être désignés sont les seuls maîtres à bord dans les périmètres des 200 mètres des 317 centres de vote dans les 21 circonscriptions.
Les 21 Returning Officers ont rendez-vous au siège de la Commission électorale lundi à 11 heures en vue d’endosser les Writs of Election émis en leur nom. Le commissaire électoral et des membres de l’Electoral Supervisory Commission auront également l’occasion de faire état des lourdes responsabilités qui accompagnent ces fonctions en période électorale. Ils auront également l’occasion de faire plus ample connaissance avec les Electoral Officers des différentes circonscriptions.
La désignation officielle de la cinquantaine de Deputy Returning Officers devra être rendue officielle lundi après-midi. L’une de leurs premières tâches sera d’assister les Returning Officers le jour du dépôt de candidatures le lundi 24 novembre. Un autre rendez-vous majeur à la Commission électorale, au cours de la semaine prochaine, concerne l’enregistrement des partis politiques et des alliances électorales, de même que le choix des symboles pour les élections. Cet exercice, qui doit nécessairement intervenir avant le Nomination Day, se déroulera du mercredi 12 au vendredi 14 novembre à Port-Louis, de même qu’à Port-Mathurin, Rodrigues, où la Commission électorale opère un bureau régional, soit de 10 heures à midi et de 12h30 à 15h30.
Les formulaires d’enregistrement des partis sont disponibles sur le site internet de la Commission électorale (http://electoral.gov.mu). Que ce soit pour les partis politiques ou les alliances électorales, le formulaire d’enregistrement doit être signé en présence du commissaire électoral ou de son représentant désigné par le président et le secrétaire des formations politiques. Ces derniers devront également soumettre des extraits du procès-verbal ou encore de la résolution en faveur de l’enregistrement du parti ou de l’alliance.
Chaque demande d’enregistrement doit également être accompagnée d’un fac-similé du symbole électoral retenu sous forme d’un « line-drawing in black colour on a white background, and occupy a space within the range of 25×25 mm and 50×50 mm ». La ratification de la liste des partis et des alliances se fera lors de la réunion de l’Electoral Supervisory Commission de samedi prochain. L’attribution des symboles à être retenus sur les bulletins sera confirmée à cette même occasion.
Un autre item majeur à l’agenda de cette prochaine réunion de l’ESC sera le code de conduite pour les élections générales de 2014. Ce document devra être souscrit invariablement par tous ceux faisant acte de candidature aux élections lors du Nomination Day du 24 novembre prochain. A cet effet, Rezistans ek Alternativ tente un forcing pour que des sections spécifiques dénonçant des pratiques communales en période électorale fassent dorénavant partie du code de conduite pour les élections.
D’autre part, dans les prochains jours, la Commission électorale prendra livraison à l’Imprimerie du Gouvernement de 500 copies des National Assembly Elections Regulations 2014, pour être distribuées aux partis politiques ainsi qu’aux Returning Officers et leurs adjoints pour le bon déroulement de la campagne.
A partir du 28 novembre, avec l’échéance de trois jours pour les retraits des candidatures, l’Imprimerie du Gouvernement, qui sera placée sous haute surveillance par la Special Mobile Force, procédera à l’impression d’un peu moins d’un million de bulletins de vote en moins d’une dizaine de jours, vu que le nombre d’électeurs est de 936 975 (voir répartition détaillée des électeurs par circonscription plus loin).