L’Alliance Ptr/PMSD envisage de contester la candidature de Bhoopendrasingh (Devesh) Budlorun de l’alliance MMM/MSM dans l’arrondissement N°6 de la ville de Beau-Bassin/Rose-Hill. Vers la fin de l’exercice, les deux délégations des principales alliances adverses s’étaient rendues à la Coromandel Government School, où l’alliance Ptr/PMSD a inscrit à la dernière minute ses trois candidats pour le Ward VI, Lucile Marie Christine, Bundhoo Sunil et Bigaignon Richemond.
La candidature du candidat du Remake 2000 pourrait faire l’objet dans les jours qui viennent de contestation par l’alliance Ptr/PMSD pour la raison que ce dernier serait employé comme inspecteur dans un casino. Les contestataires s’appuient sur la New Local Government Act qui stipule que les employés de corps para-étatiques ne sont pas éligibles pour se présenter comme candidats aux élections municipales. Une délégation du Ptr/PMSD composée de Tassarajen Pillay Chedumbrum, Mookhesswur Choonee, Deva Virahsawmy, Norbert Froget et Maurice Allet était toujours sur les lieux du centre d’enregistrement après 15 h. La dernière tournée des arrondissements de Beau-Bassin/Rose-Hill s’était achevée à Coromandel avec l’inscription des trois candidats de l’alliance Ptr/PMSD pour le Ward VI vers 14 h 35. Ils ont été rejoints peu après 15 h par la délégation mauve-orange comprenant le Campaign manager Rajesh Bhagwan et le député Franco Quirin. En effet, même si l’exercice de dépôt de candidature avait été bouclée depuis 11 h 30, une équipe du MMM était en mode stand-by jusqu’à au moins 16 h, la dernière heure pour contester toute candidature. Les membres des deux partis se sont croisés sans pour autant faire montre d’animosité.
Tassarajen Pillay Chedumbrum n’a pas souhaité dévoiler le nom du candidat du MMM/MSM ciblé, se contentant de déclarer à la presse « they should know better ». Le Ptr, a-t-il indiqué, se penchera dans les jours qui viennent sur son intention de contester ou non la candidature du candidat de l’alliance MMM/MSM devant la Cour suprême : « De toute façon, nous avons un délai de cinq jours », a-t-il fait comprendre. Du côté du Remake 2000, on ne s’émeut guère des intentions du Ptr/PMSD. « Nous avons vérifié toutes les procédures et toutes les compositions de la New Local Government Act avant d’aligner nos candidats », déclare Franco Quirin, député mauve de la circonscription N°20.
Si l’alliance MMM/MSM avait accompli ses formalités pour les six arrondissements de Beau-Bassin/Rose-Hill à 11 h 30 selon un emploi du temps bien préparé à l’avance, l’alliance gouvernementale se faisait toujours attendre. Alors que les noms des 18 candidatures pour tous les wards des villes soeurs étaient connus pour l’opposition, du côté du Ptr/PMSD, le flou a persisté jusqu’à 13 h 15 quand les premiers candidats ont pointé leur nez à l’école gouvernementale de Stanley, accompagnés de Reza Issack. Comme pour l’ensemble des villes, les candidats de l’alliance gouvernementale avaient pour mot d’ordre de ne pas faire de déclaration à la presse jusqu’à au moins la présentation officielle des candidats prévue dans l’après-midi à l’hôtel Maritim. C’est dans une ambiance relativement calme que tous les candidats du Ptr/PMSD se sont rendus dans les centres de dépôt. À Rose-Hill, Cader Sayed Hossen et Jim Seetaram ont accompagné chacun leurs candidats aux écoles Notre Dame des Victoires et Nuckchaddy Government School de Trèfles. Ils étaient soutenus par des partisans qui arboraient des drapeaux bleus et rouges et scandant « 1-2-3 Pisso ».