En attendant une analyse détaillée des résultats des élections proclamées dans les 130 Village Council Areas, le premier constat est qu’une représentation féminine de 30% au minimum sur les conseils des villages n’a pas été atteinte. Les derniers chiffres disponibles de la Commission électorale confirment que 297 candidates seulement ont été élues sur les 1 170 sièges à pourvoir, soit 25,38%. Le nouveau Local Governement Act, soit la loi Aimée, avait imposé aux groupes et aux partis un minimum de candidatures féminines de 30% dans l’espoir de voir ce chiffre se traduire dans la réalité au niveau de la représentation sur les conseils de village à travers l’île. L’électorat rural a décidé autrement dimanche.
D’autre part, malgré un taux de participation moyen de l’ordre de 50%, la journée de dépouillement a été relativement longue avec les premiers résultats connus officiellement qu’à la mi-journée. Les derniers élus ont été proclamés en fin de journée dans le village de Triolet. Dans de nombreux villages, la majorité sortante a été renversée avec des challengers enlevant la majorité de sièges.