Après 12 jours admis à l’unité des grands brûlés de l’hôpital Victoria, à Candos, Rooney Pierrot, 10 ans, a succombé dimanche matin à une septicémie, cause attribuée par le rapport d’autopsie du Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police.
Rooney, qui fréquentait la Bhewa Mahadoo Govt School, s’était rendu chez son oncle à Cité Malherbes pour les vacances de Pâques. Le 11 avril, ses cousins, âgés de 14 et 15 ans, et lui sont allés cueillir des goyaves de chine sur un terrain boisé rue Bernardin de St Pierre, Eau-Coulée. Arrivés près d’un pylône électrique, les ados ont sorti leurs cellulaires pour faire des selfies. C’est en grimpant sur un pylône électrique sans savates que la victime a été électrocutée et s’est retrouvée à terre lorsque ses vêtements ont pris feu. Ses cousins ont alors emmené Rooney chez eux et ont tout raconté aux adultes présents. Le garçon a été conduit à l’hôpital par son oncle et a été placé en observation. Même si son état de santé était jugé inquiétant, il parvenait à communiquer avec ses proches. Mais, la semaine dernière, il a subi une intervention chirurgicale avant de sombrer dans le coma. Il a rendu l’âme dimanche matin. Ses funérailles sont prévues cet après-midi à Rivière-du-Rempart. La police d’Eau-Coulée a interrogé les cousins de la victime, témoins de la scène, pour comprendre les circonstances du drame. Ils ont consigné leur version des faits en présence d’un adulte