photo illustration

Aucune date n’a encore été arrêtée s’agissant de la mise sur pied de la Special Education Needs Authority (SENA). Ce projet de loi voté au Parlement devra passer par des étapes requises avant sa promulgation.

« Le ministère mettra sur pied cette instance régulatrice dans les meilleurs délais, vu la nécessité d’appliquer le cadre légal dans le secteur SEN », dit-on au ministère de l’Éducation. Selon notre source, une fois le SEN Authority Bill promulgué, une élaboration et une mise en pratique efficaces d’une politique seront effectuées en ce sens. « La SEN Authority aura aussi pour tâche de formuler la politique et les critères concernant l’enregistrement des institutions dispensant des cours aux enfants handicapés. Ce sera plus un rôle de régulatrice », dit-on.

De plus, l’instance régulatrice aura un regard sur la formation du personnel enseignant et non enseignant et sera aussi responsable de la préparation des programmes d’études. « Au final, la SEN Authority sera appelée à s’assurer qu’il y a bien une harmonie concernant toutes les actions prises dans ce secteur », dit-elle.

Au ministère de l’Éducation, le Special Education Needs Authority Bill a été rédigé en concertation avec tous les partenaires du secteur SEN, dont les Ong et travailleurs sociaux.