« Créer des événements est la stratégie politique de Cehl Meeah », a déclaré ce matin Eliézer François en faisant référence aux dernières allégations du leader du Front Solidarité Mauricien dans l’affaire Gros Dereck. « M. Meeah est un mégalomane qui ne mérite aucun vote », a lancé le leader du Mouvement Authentique Mauricien.
Eliézer François dit percevoir dans les allégations de Cehl Meeah dans l’affaire Gros Dereck une « stratégie politique » : « C’est le moyen qu’il a trouvé pour détourner l’attention et attirer des sympathisants à ses meetings. » Le leader du Mouvement Authentique Mauricien (MAM) n’a pas manqué de dénoncer les « mensonges » du leader du Front Solidarité Mauricien (FSM).
« Sak fwa Cehl Meeah vant li de so bann kontak pu Hadj ou ankor an Arabie saoudite. Li ziska ler zame linn fer nanie. Ce sont des déclarations qui ne valent pas grand chose et qui sont fausses », dit Eliézer François. Et d’ajouter : « Cehl Meeah a la folie des grandeurs et veut se servir de tout le monde. Il a trompé le MAM en alignant plus de candidats que prévu pour les municipales. Il n’a pas été sincère dans ses propos. »
Eliézer François a aussi fait état des nombreuses rencontres de Cehl Meeah avec le leader de l’opposition Paul Bérenger et le Premier ministre Navin Ramgoolam dans le cadre des prochaines municipales. Il a aussi déclaré que si les dénonciations du leader du FSM « étaient genuine », il aurait dû le faire au Parlement et « non en catimini avec le PM ».
Le MAM a rappelé qu’il présente neuf candidats, dont deux femmes, à Port-Louis aux élections municipales de dimanche. Son leader estime qu’une équipe avec une nouvelle vision devrait reprendre les rênes dans la capitale, appelant ainsi aux électeurs de voter pour les candidats de son parti. « Nou na pa demann abstansyon. Nou dir dan Port-Louis kot dimounn trouv ziss de kandida MAM, vot ziss pou sa de-la », a-t-il lancé.
Eliézer François a aussi souligné l’audace d’Éric Guimbeau, leader du Mouvement Mauricien Sociale Démocrate qui briguera les suffrages avec une équipe de 15 candidats. « Dan Curepipe, zot ena ene troiziem fors. Zot ena le choix. Nou bizin balie karo », a-t-il conclu.