La décision du ministère du Tourisme d’appliquer, depuis le 1er juillet, les nouveaux règlements pour les points d’embarcation concernant les visites à l’île-aux-Cerfs sème la discorde. Deux groupes de plaisanciers s’opposent. L’un est contre ces nouveaux règlements, arguant que « certains opérateurs sont favorisés au détriment des autres ». L’autre souhaite l’application, dans toute leur rigueur, de ces nouvelles réglementations « pour mettre de l’ordre dans ces activités ».