L’emblème du collège du Saint-Esprit a été vilement déformé par le biais d’un logiciel informatique et tourné en dérision sur Facebook par un groupe se proclamant être des étudiants du Royal College Curepipe (RCC). A hier, selon les informations recueillies par Week-End, la Cybercrime Unit de la police attendait toujours une déposition formelle de la direction du collège du St-Esprit relativement à cet incident afin de pouvoir démarrer son enquête.
Cette affaire est abondamment commentée sur le réseau social Facebook et sur des blogs d’étudiants (anciens et actuels) du collège St-Esprit et du RCC. D’autant plus que l’emblème du collège du St-Esprit a un lien direct avec l’Esprit Saint vénéré par les Catholiques. A notre confrère du Mauricen, Jacques Malié, recteur du St-Esprit, a déclaré avoir soulevé la question avec son homologue du RCC, Sabina Allybokus. « Nous avons eu une conversation très positive sur ce sujet (…) Nous ne sommes pas là pour pointer du doigt, mais il ne faut pas entrer dans certaines bassesses. C’est regrettable et dangereux (…)  Ceux qui ont mis cette photo l’ont enlevée, mais le mal est déjà fait », dit-il.
Pour sa part, le père Philippe Goupille, président du Conseil des religions, « déplore profondément ce genre de caricature. Ça peut considérablement blesser la foi d’une grande partie de la population mauricienne et déchirer le tissu social. »