Le Malgache Jacob Rasolondrazana tient sa revanche. Il a dominé en trois sets 3-6, 6-1, 6-3 le Roumain Daniel Bazu samedi dernier en finale du simple hommes du Emcar Open disputée à Tennis Nord, Mapou. Chez les dames, Amélie Boy a été égale à elle-même en expédiant 6-0, 6-4 Astrid Tixier.
Les pronostics allaient bon train avant l’ultime face-à-face chez les hommes. Mais le Malgache est venu mettre tout le monde d’accord en rectifiant sa demi-finale perdue 3-6, 7-5, 3-6 en mars sur gazon au Gymkhana contre le Roumain. Cependant, il avoue avoir « eu du mal à entrer dans le match. » « Mais après avoir retrouvé mon rythme et surtout mon service et la précision de mon coup droit, j’ai su que j’allais mieux jouer cette finale », confie-il.
Jacob Rasolondrazana revient aussi sur le précédent match perdu sur gazon. « C’était un peu compliqué car mentalement je n’étais pas dedans étant donné que je devais me rendre à La Réunion peu après cette finale. Donc, j’hésitais entre abandonner ma finale pour partir ou terminer le match. J’étais indécis et ça m’a perturbé. »
Il n’a pas prévu de s’aligner au prochain tournoi, le Azuri Open, qui a débuté dimanche dernier au Azuri Tennis Club à Rivière-du-Rempart et qui durera jusqu’au 15 juillet. Par contre, il sera bien là au tournoi suivant, probablement le Rose-Hill Club Open. Le Malgache a également remporté le double hommes en duo avec Hemannshu Rambojun.
En simple dames, Amélie Boy abordait sa troisième finale d’affilée et sa deuxième consécutive remportée face à Astrid Tixier, après celle du Mauritius Union Group Open. Elle avait été battue en finale sur gazon par Sarah Introcaso. Sauf imprévu, elle semble bien partie pour une longue série.