“Une introspection de mon moi. Une exploration entre le calme et le trouble. La douleur n’est-elle pas un processus vers la beauté ? Une dualité sine qua non pour rayonner dans mon ombre. Un procédé organique et physique. Mon art, cette douloureuse beauté.” L’on ne le présente plus. Emizibo, de son vrai nom Emilien Jubeau, a décidé de dévoiler au grand public sa “Douloureuse beauté” jusqu’au 27 mai à WA Gallery de Rivière-Noire. Une exposition d’art contemporain mettant en exergue différentes disciplines artistiques, telles que l’audiovisuel ou la musique. Et ce, dans le seul but de permettre à l’artiste d’exprimer pleinement son “exaltation intense, ses émotions et ses sentiments [qui] s’entremêlent dans un enchevêtrement inextricable”.
Un rendez-vous à ne pas manquer. Pour plus d’infos, appeler sur le 5817-6134.