En marge de la tournure des relations entre la Financial Services Commission et les Special Administrators de BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities de PwC, une étape majeure dans le transfert des avoirs de l’empire démantelé de Dawood Rawat a été franchie. Depuis le début de la semaine, la clinique Apollo-Bramwell et ce qui reste de la coquille dévidée d’Iframac ont été placés sous le contrôle de la National Insurance Company Limited aux termes des dispositions amendées de l’Insurance Act.
Suite à des consultations cette semaine, le Special Administrator Yogesh Basgeet s’est vu confirmer le mandat de boucler l’exercice de « due process for the transfer of undertaking » du défunt groupe BAI. Entre-temps, il se chuchote que les dernières tractations pour la représentation de la prestigieuse franchise de Mercedes-Benz par CFAO (IMC) ont été complétées avec l’annonce d’une signature officielle en fin de semaine. Le conseil d’administration de la New Iframac Motors Ltd, société autogérée mise sur pied, met actuellement la dernière main au Business Plan exigé par le conseil des ministres en vue de la reprise des activités de garage d’Iframac et de la filiale Fleetmaster, qui gère un important contrat de Leasing de la flotte de véhicules de Mauritius Telecom.
Depuis ces derniers jours, la National Insurance Company, qui a hérité des 135 000 polices d’assurance émise par la BAI Co (Mtius) Ltd, dispose sous son contrôle des avoirs de la clinique Apollo-Bramwell et des bureaux, garages, terrains et stocks d’Iframac. En fin de semaine, des sources autorisées ont confirmé au Mauricien que cette étape a été complétée avec le démarrage des opérations de cette nouvelle compagnie d’assurance avec un capital fourni par l’État.
Cette opération devant notaire se traduit par un manque à gagner de l’ordre de Rs 3,3 milliards pour le financement des Zero-Coupon Debentures d’un montant global de Rs 15,5 milliards arrivant à maturité en cinq tranches égales à chaque 30 juin entre 2016 et 2020 au titre du remboursement du Super Cash Back Gold. La différence demeure que ces avoirs continueront à être gérés dans le panier de la National Insurance Company Ltd et de la National Property Fund Ltd.
Des procédures devront être engagées incessamment en vue d’allouer dans un premier temps un Management Contract à une société spécialisée dans la gestion de cliniques en attendant que se matérialise le projet envisagé de transformation d’Apollo-Bramwell en un centre hospitalier universitaire. Après la visite d’une délégation de haut niveau d’Apollo-Delhi, qui a signifié son intention d’être partie de la gestion de la clinique en évoquant différentes formules, très peu d’informations ont filtré à ce sujet au cours de ces derniers jours.
Quant aux avoirs d’Iframac, le transfert des showrooms, du garage, des équipements et des stocks devra profiter à la New Iframac Motors Ltd avec la direction assumée par les employés de la défunte Iframac. Une fois le Business Plan de la nouvelle société autogérée complété et entériné au niveau du gouvernement, la National Insurance Company Ltd et la National Property Fund Ltd procéderont à la signature d’un contrat en bonne et due forme avec la New Iframac Motors Ltd pour la concession de ces Assets. Au cours de cette semaine, les membres du comité de direction intérimaire ont multiplié les séances de travail pour la mise en place de ce Business Plan.
La présentation de ce Business Plan devra coïncider avec la tenue d’une première assemblée formelle des employés-actionnaires de New Iframac Motors Ltd pour avaliser cette entrée en opération avec une garantie financière d’accompagnement du gouvernement. Il devient de plus en plus évident que cette société autogérée devra se contenter dans un premier temps des activités d’entretien et de maintenance de la flotte de véhicules du gouvernement et des institutions publiques.
En effet, après la confirmation officielle que la marque Peugeot est dorénavant logée sous l’enseigne d’Axess Limited, le départ de la franchise Mercedes-Benz d’Iframac pour CFAO (IMC) ne résumerait plus qu’à une formalité. Lors des derniers contacts, les concessionnaires allemands de Mercedes-Benz avaient fait comprendre aux autorités qu’ils avaient une préférence pour CFAO (IMC).
Depuis, les contacts entre la maison mère à Stuttgart et l’hôtel du gouvernement ont été rompus jusqu’en fin de semaine où il a été question d’une signature de concession imminente entre Mercedes-Benz et CFAO (IMC). Mais à hier soir, il n’y avait aucune confirmation officielle de ce détail. Dans cette perspective, l’un des rares espoirs de représentation de marques de voitures repose sur Mitsubishi, considérée comme une véritable Cash Cow vu le nombre de voitures vendues sur le marché.
Des échanges sont maintenus avec les Japonais pour que la New Iframac Motors Ltd puisse partir à la conquête de ce marché avec au moins une marque de réputation en sus du potentiel que représente le portefeuille de Fleetmaster Ltd.
D’autre part, avec la décision de la FSC de ne plus avoir recours aux services de Mushtaq Oosman, la responsabilité de compléter l’exercice incombe à Yogesh Basgeet de PwC. Des recoupements d’informations indiquent que cette ultime étape du transfert des Assets devra être franchie à la mi-septembre sous la supervision d’Ernst & Young. La FSC indique que « Ernst & Young Mauritius will continue its assignment to ensure that due process is followed by the Special Administrator with regard to the transfer of undertaking of BAI Co (Mtius) Ltd and its related companies to National Insurance Company Ltd (NICL) and its related companies ».