C’est à l’initiative de Hallo Events, Coulisse V.I.P. et Live n Direk Entertainment que se tiendra la première édition de l’Empire Women Festival, ce samedi 15 décembre. Rendez-vous sur le terrain de cricket du stade Anjalay à Belle Vue pour découvrir une belle palette d’artistes 100% féminins ayant marqué la scène musicale. Elles sont Shenseea (Jamaïque), Kryssy (Martinique), Mel (Dominique), Laura Beg (Maurice), El Diana (Rodrigues), Malki Jah (Réunion) et Tania (Seychelles).

C’est pour mettre en avant l’épanouissement des artistes femmes originaires de différentes îles que cet Empire Women Festival aura lieu le samedi 15 décembre à partir de 20h. L’un des organisateurs, Bruno Raya, de Live n Direk Entertainment, confie : “Nous entendons beaucoup parler des femmes évoluant sur les scènes européennes et américaines. Mais il y a beaucoup de femmes, comme ces artistes que nous allons réunir lors de ce concert, qui sont très talentueuses et qui constituent de bonnes références pour ces îles créoles de l’océan Indien et des Caraïbes. Leurs parcours et leurs nombreux succès justifient un événement de cette ampleur.”

La guest star de ce concert 100% féminin est Shenseea, une adepte du reggae/dancehall, qui est née et a grandi à la Jamaïque. En 2016, la talentueuse artiste s’est fait remarquer avec le succès de son morceau Jiggle Jiggle, avant de prendre son envol vers la gloire avec sa chanson Loodi, qui a reçu plus d’un million de vues sur YouTube dès la première semaine de sa sortie. Aujourd’hui considérée comme une prodigue du dancehall, la jeune femme collabore régulièrement avec d’autres artistes, comme ce fut le cas récemment sur Belong with Me, le dernier morceau de Gold Up.

Kryssy est une autre jeune femme dont on n’arrête pas d’entendre parler. Elle fait partie du collectif APK Family. Avec son style très jamaïcain, l’artiste ne cesse d’enflammer la scène musicale. Après avoir fait vibrer ses nombreux fans sur les titres Dem a fraid et Burn a dem, en featuring avec Niko, la prometteuse artiste originaire de Martinique a présenté au début de cette année son clip Bad Cendrillon.

L’océan Indien en force.

De son côté, du haut de ses 26 ans, Mel débarque de l’île de la Dominique, où elle a su se faire connaître du grand public grâce à son titre Touch Me, qui a cumulé pas moins de 400,000 vues sur YouTube. Sa capacité à mêler divers styles musicaux (zouk, dancehall et quelques touches de soul) fait d’elle une chanteuse hors du commun.

La chanteuse et compositrice Laura Beg a été choisie par les organisateurs pour représenter Maurice lors de cette première édition de l’Empire Women Festival. Pour Thierry Ebenegere, directeur artistique de Coulisse V.I.P., “même si toutes les autres artistes féminins à Maurice ont du potentiel et ne déméritent pas, Laura Beg a un parcours exceptionnel. Elle se produit très souvent à l’étranger et ne cesse de promouvoir Maurice.”

Laura Beg sera rejointe par d’autres artistes : la Réunionnaise Malki Jah, connue pour être à l’aise dans le rap, le reggae ou le ragga, et dont les textes engagés et féministes font impression sur des sons entraînants sur scène; Tania des Seychelles, évoluant sous les ailes d’Elijah et Mercenaire; El Diana, une Rodriguaise vivant à Maurice, et qui a collaboré avec Double K sur le titre Si enn zour.

Soulignons que cette soirée 100% femmes sera animée par La Nikita et Carine Jean. Aux platines : DJ Lady C et DJ Lady Kate M.


Billetterie

Les billets de l’Empire Women Festival sont en vente à Rs 500 (Normal), Rs 1,000 (VIP) et Rs 1,500 (VVIP) aux endroits suivants : Dhany Music Shop & Harbour Music (Port-Louis), Raja Music (Flacq), Deejay Music Shop (Rose-Hill), Metro Music (Super U de Grand Baie et Belle-Rose) et Master Sound (Bambous). À la porte, ils seront disponibles à Rs 700 (Normal), Rs 1,500 (VIP) et Rs 2,000 (VVIP). Infos : 57-37-55-56, 59-33-16-32 et 54-74-20-55.