Selon les dernières prévisions de Statistics Mauritius, basées sur les résultats du Continuous Multi-Purpose Household Survey (CMPHS) effectué sur la période avril-juin 2012, le taux de chômage pour cette année est estimé à 8 % par rapport à 7,9 % en 2011. Le nombre de sans-emploi, indique l’organisation dans son relevé publié durant le week-end, s’élèverait à 46 800 en 2012 contre 46 100 en 2011.
Le rapport de Statistics Mauritius fait état d’une progression de 16 900 emplois au cours des douze mois se terminant en juin 2012, le nombre total passant à 548 300. Pour le deuxième trimestre de 2012, le nombre de personnes en emploi a augmenté de 12 800. Toutefois, sur la période juin 2011-juin 2012, le nombre de chômeurs a également pris une courbe ascendante pour atteindre 48 900 (+2 700).
Un nombre important (2 100) de ces personnes sans emploi est venu se joindre au marché du travail pendant le deuxième trimestre 2012. Normalement, explique Statistics Mauritius, le nombre de chômeurs a tendance à être plus élevé pendant la première partie de l’année du fait de l’arrivée sur le marché du travail des élèves/étudiants ayant terminé leurs études.
À la fin du deuxième trimestre 2012, le taux de chômage se chiffrait à 8,2 % comparativement à 8 % au trimestre correspondant de l’année écoulée. Un ajustement des indicateurs pour tenir compte de faits saisonniers, ramène le taux de chômage à fin juin 2012 à 7,7 % par rapport à 7,5 % une année plus tôt.
Dans une analyse un peu plus détaillée des données recueillies dans le cadre du CMPHS, Statistics Mauritius observe qu’en une année, les emplois masculins ont augmenté de 10 500 pour passer à 348 600 alors que les emplois féminins ont progressé de 6 400 pour s’élever à 199 700. Lorsque la comparaison est faite entre les données des premier et deuxième trimestres 2012, on remarque que les emplois féminins (8 100) ont augmenté beaucoup plus vite que les emplois masculins (4 700).
Pour ce qui est des tendances au niveau du chômage, les données officielles indiquent que le nombre de sans-emploi de sexe féminin a crû de 2 200 en une année alors que du côté masculin la hausse a été de 100. Le taux de chômage chez les femmes était de 12,6 % (+0,5 point de base) à la mi-2012 alors que chez les hommes il est resté stable à 5,5 %.
Par ailleurs, Statistics Mauritius relève les faits suivants dans sa revue de la situation du chômage au deuxième trimestre 2012 :
a) Les 48 900 sans-emploi étaient répartis comme suit : 20 100 hommes (41 %) et 28 800 femmes (59 %) ;
b) Environ 22 300 (46) chômeurs étaient âgés de moins de 25 ans ;
c) Quelque 55 % des sans-emploi étaient célibataires ; chez les hommes, environ 80 % étaient célibataires alors que chez les femmes, le nombre de sans-emploi mariées était de 61 % ;
d) Il y avait environ 7 800 chômeurs qui ne possédaient pas le Certificate of Primary Education (CPE) alors que 21 900 sans-emploi additionnels n’avaient pas le Cambridge School Certificate en poche ;
e) Plus de trois-quarts des chômeurs (77 %) recherchaient un emploi pendant moins d’une année ;
f) Six chômeurs sur dix avaient déjà une expérience du travail, le reste étant à la recherche de leur premier emploi ;
g) Environ 17 500 personnes étaient enregistrées à l’Employment Service du ministère de l’Emploi ;
h) Il y avait 12 500 jeunes (16-24 ans), célibataires, qui étaient à la recherche d’un premier emploi ; un peu plus de 4 000 d’entre eux n’avaient pas réussi aux examens de SC ;
i) Environ 4 500 chômeurs (9 %) étaient chefs de famille et quelque 5 800 sans-emploi vivaient dans des familles où il n’y avait aucun salarié.
Par ailleurs, Statistics Mauritius rapporte qu’à juin 2012, il y avait à Maurice 395 400 personnes âgées de 16 ans ou plus qui ne faisaient pas partie de la main-d’oeuvre active. 43 % d’entre elles étaient des personnes ayant déjà atteint l’âge de la retraite alors que 36 % des élèves/étudiants.