Les noms des gagnants du concours Emtel Zee Mega Challenge choisis pour participer aux présélections des concours de télé-réalité indienne Dance India Dance et Sa Re Ga Ma Pa ont été proclamés samedi soir au J & J Auditorium à Phoenix. Cette première édition du Zee Challenge a couronné les frères Samuel et Mathieu Joseph de Floréal dans la catégorie danse, alors qu’Aditya Lama de Vacoas a été désigné lauréat dans la catégorie chants.
Jatin Pandit, compositeur et Marzi Pestonji de la Grande Péninsule ont commenté en termes élogieux la prestation des finalistes. Les membres du jury, Stephen Bongarçon, Éric Triton et Sanedhip Bhimjee, n’ont pas trouvé de mots pour qualifier la performance de Samuel et Mathieu Joseph. Ces derniers ont multiplié les tours, les spirales, les élans avec des jeux de bras tantôt amples et fermes, tantôt nerveux et ramassés. Un va-et-vient qui traduit leur bras tendu vers la liberté et le spirituel. Nos deux lauréats pratiquent la danse depuis sept ans sous la supervision de Stephen Bongarçon. Ils ont exprimé leur fierté de représenter Maurice en Inde et leur passion pour la danse contemporaine et moderne. « Le vrai travail commence maintenant et il s’agit de peaufiner notre style avant de s’envoler pour Mumbai où la compétition est très dure », nous a confié Samuel Joseph. Nos deux heureux gagnants veulent mettre toutes les chances de leur côté car les participants de Dance India Dance doivent danser sur différents styles.
Les autres participants, dont Koyela Vijayanand, Raksha Ramloll, Navini Samynaden et Krish Gunnoo, n’ont pas démérité. Ce dernier, âgé de dix ans, a du style et de l’élégance.
Aditya Lama, âgé de 23 ans et originaire du Népal, n’a cessé de gravir les échelons. Cet animateur radio a tenté sa chance l’année dernière à Sa Re Ga Ma Pa mais a pris la porte de sortie après les auditions. Il compte cette fois frapper fort car il est atteint du virus de la chanson. Le jury, composé du Dr Anita Seewoogoolam, de Serge Lebrasse et de Neetusha Ramprogus, a eu fort à faire pour départager les gagnants.
Devina Baboobudjnauth, Nilesh Rapoojee, Nikhil Shibnauth et Vijesh Shibdoyal, les autres finalistes, se sont bien défendus.
Serge Lebrasse a au tout début de la compétition interprété sa chanson fétiche, Maurice, nous ti pays. Les élèves de Stephen Bongarçon ont présenté un numéro de danse éblouissant. La soirée s’est terminée en apothèse avec une belle chorégraphie signée Sanedhip Bhimjee et Anna Patten. Le public a eu droit aussi à me belle chanson interprétée par Neetusha Ramprogus et Éric Triton.