Rodrigues a connu dans la journée d’hier un phénomène relativement rare en cette période. L’île a été copieusement arrosée avec 188 mm de pluie enregistrés en 24 heures à Plaine-Corail et 117,4 mm à Pointe-Canon. Toutefois, en début de soirée, les pluies torrentielles se sont quelque peu atténuées, la station de météo de Vacoas prévoyant la possibilité de grosses averses à Maurice aujourd’hui.
Ces pluies de nature exceptionnelle en cette fin d’hiver s’expliquent par une conjugaison des effets de la présence d’un anticyclone et d’une zone de basse pression dans les parages. Les répercussions de ces pluies inattendues et persistantes se traduisent par l’annulation du trafic aérien interîles de même que de nombreux radiers devenus impraticables et nécessitant l’intervention des sapeurs-pompiers, des membres de la Special Mobile Force (SMF) et du Central Electricity Board (CEB). Un avis de fortes pluies avait été émis par Météo Rodrigues à partir de 14h.
Pendant toute la journée d’hier, ces pluies torrentielles accompagnées de rafales de l’ordre de 80 km/h ont balayé Rodrigues. Les premiers dégâts ont été constatés dès 10h hier, dont un pylône électrique emporté par la puissance des torrents à Rivière-Coco avec une intervention du CEB en vue de parer au plus pressé. Des cas d’inondations avec des maisons affectées ont été enregistrés à Mourouk et à Montagne-Chérie. Les sapeurs-pompiers avaient été appelés en renfort pour porter secours aux familles concernées.
 Toutefois, au fil des heures, il devenait évident que l’infrastructure routière allait subir les plus importants dégâts. Les interventions de la SMF se multipliaient en vue d’enlever des immondices obstruant les voies sur les principaux axes routiers. Dès 13h, les routes du littoral étaient devenues impracticables. Les radiers de Mourouk, Port-Sud-Est, Anse Baleine, Tamarin, Parc-Tortue, Rivière-Coco, Baie-du-Nord, Baie Malgache et Baie Diamant étaient submergés et tout passage devenu dangereux.
 À Camp-du-Roi, le pont avait été complètement obstrué et les pompiers ont dû avoir recours à un tracto-pelle pour déblayer le lit de la rivière, évitant tout débordement. Le réseau routier se retrouve en piteux état, alors que des Rodriguais qui étaient partis faire leurs provisions ce samedi matin ont été surpris par ces débordements et ont rencontré les pires difficultés pour rentrer chez eux.
 Du côté du Sir Gaëtan Duval Regional Airport, la décision a été prise d’interrompre la desserte aérienne pour des raisons de sécurité et un vol d’Air Mauritius a même fait demi-tour sur Maurice. De ce fait, le ministre des Sports, Yogida Sawmynaden, qui devait regagner Maurice après la soirée de récompenses aux athlètes des derniers Jeux des îles de l’océan Indien, a dû prolonger son séjour dans l’île. Quatre vols d’Air Mauritius ont été reprogrammés pour aujourd’hui.
 Deux accidents ont été enregistrés, soit un sur la station d’essence à Port-Mathurin. Un camion de la compagnie est entré en collision avec une Nissan March qui venait de faire le plein. L’autre accident a eu lieu dans la région de Malartic impliquant un véhicule utilitaire avec quatre occupants à son bord. Le chauffeur a perdu le contrôle en raison de l’accumulation de l’eau sur la route et le véhicule a atterri sur le bas-côté de la route. Deux blessés ont été admis à l’hôpital. Des pêcheurs, qui n’ont pas eu le temps de retirer leurs pirogues de la mer, n’ont pu que constater les dégâts en fin de journée.