Cédric Ségeon purge actuellement une mise à pied de six semaines et aura à payer une amende de Rs 150 000 pour n’avoir pas piloté Triad Of Fortune au mieux de ses chances dans le sens qu’il ne l’avait pas piloté avec sa vigueur habituelle dans les derniers 100m. Le Français est aussi sous le coup d’une « notice on departure », un ordre qui émane des autorités concernées suite à la confirmation de ses sanctions par le board d’appel qui a entendu ses arguments et ceux de son homme de loi, Me Yahia Nazroo jeudi dernier.
Me Yahia Nazroo avait soumis pas moins de 16 grounds of appeal pour contester la décision du board des Racing Stewards de le pénaliser à l’issue de la première journée. Le board d’appel composé de Me Robin Ramburn (avocat) avait à ses côtés Me Firoze Hajee Abdoolah et MM Alain Tennant, Panidranath Padaruth et Frantz Merven. Le Mauritius Turf Club était représenté par son Chief Stipe, Stéphane de Chalain qui était assisté de Me Sanjay Bhuckory (avocat).
Etait aussi présent l’entraîneur Patrick Merven qui, après avoir été ramené à l’ordre par le président Robin Ramburn en quelques occasions, devait quitter la salle avant que le verdict ne fut prononcé.
Ainsi, après avoir débattu sur 15 des 17 grounds of appeal – il a été décidé de ne pas aller de l’avant avec le point 9 – le board d’appel devait confirmer les sanctions émises par le board des Racing Stewards. Le président Robin Ramburn devait aussi annoncer que la sanction devait être purgée immédiatement. Une grande première dans le sens où le nom de la cravache de Patrick Merven figurait déjà au programme officiel de la quatrième journée.
Pas de likes by likes
Il fallait alors chercher les noms de ses remplaçants. Dans un premier temps, le jockey de Vincent Allet avait été sollicité pour le suppléer pour deux montes, à savoir Prince Of Wings et King’s Guard. Cependant, ces demandes ne purent être concrétisées vu que l’absence de Cédric Ségeon ne pouvait être considérée comme étant une indisponibilité de dernière minute. De ce fait, il ne pouvait être remplacé par un jockey étranger, mais que par des cavaliers locaux.