C’est un monument du théâtre de divertissement qui sera bientôt proposé par Philippe Houbert et Daniel Mourgues. Après La cage aux folles (2012), retrouvez Marie-Ange Koenig, Philippe Houbert et Jean-Luc Ahnee dans Nuit d’ivresse au théâtre Serge Constantin. Les représentations auront lieu en avril.
Que se disent un animateur vedette et une anonyme qui n’a pas regardé la télé depuis cinq ans, lorsqu’ils se retrouvent seuls à boire dans un bistrot parisien ? Simone Keller ignore qui est Jacques Belin. Elle souhaite seulement prendre le train et passer les prochains jours avec sa soeur, avant de regagner la prison pour purger ses trois derniers mois à l’ombre.
Les propos échangés sont suscités par le présentateur, qui se saoule pour fêter une distinction et célébrer un anniversaire macabre… L’égocentrique Jacques Belin est vexé par cette femme indifférente à sa personne.
Comme beaucoup de gens ayant un caractère entier, Simone est au fond un être sensible. Une affectuosité, dissimulée derrière une vulgarité criante, mais qui sera dévoilée dans certaines scènes.
Daniel Mourgues souligne que le rôle de Simone est en dents de scie : elle rentre soudainement dans des colères noires et devient grossière, mais s’avère à d’autres moments la fille la plus gentille du monde. C’est le propre des gens entiers, qui ont souvent la main sur le coeur.