Depuis huit mois, le trafiquant notoire Westley Bhadhoodeenkhan, alias Toto, recherché dans une affaire de trafic de Subutex de Rs 30 millions, avait joué au chat et à la souris avec des enquêteurs de l’ADSU. La commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen, effectuant un important et discret exercice d’Intelligence sur le terrain au sujet des réseaux de trafic de drogue, a refoulé le « tuyau » qu’il fallait à la direction générale de l’ADSU et est parvenue à appréhender ce suspect, qui circulait à moto sur la route de Saint-Martin vers Albion.
Le trafiquant, qui avait jusqu’ici systématiquement semé des escouades de l’ADSU, a été surpris par le “sharpness” de l’opération. Des recoupements d’informations, effectués par Le Mauricien auprès de sources diverses sur le terrain, indiquent que « depuis trois semaines déjà, la Commission Lam Shang Leen avait été mise en présence d’informations inquiétantes, mais sûres au sujet des mouvements de certains trafiquants notoires. Mais avant d’agir sur la base de ces données, la Commission d’enquête sur la drogue avait procédé à de minutieuses vérifications concernant la présence de Westley Bhadhoodeenkhan à Maurice ». La Conventional Wisdom au sein de l’ADSU avait indiqué que « ce trafiquant aurait pris le large à bord d’un bateau de plaisance pour échapper à la justice ».
Par la suite, soit une dizaine de jours de cela, la commission Lam Shang Leen devait prendre l’initiative de mener un “discrete exchange of highly sensitive intelligence” avec la direction générale de l’ADSU au sujet de ce trafiquant de drogue. Avec les détails précis sur les mouvements et connexions de Toto Bhadhoodeenkhan, la filature d’hier, menée en toute confidence par l’inspecteur Jagai, muté de l’ADSU du Port à la Western Division, et un autre membre de la force devait déboucher sur cette arrestation.
Toto Bhadhoodeenkhan, autrefois relativement mince et bien rasé, aurait changé de look. Il aurait en effet pris du poids, laissé pousser sa barbe et ses cheveux pour que la police ne puisse l’identifier. Mais, il n’a pas échappé à l’oeil de l’inspecteur Ashik Jagai alors qu’il tentait de s’enfuir sur une moto Suzuki 600 CC dont le propriétaire sera appréhendé sous peu. Le policier s’est jeté sur lui pour l’arrêter. Une somme de Rs 160 000 et des téléphones cellulaires ont été saisis en sa possession. Ces objets seront décryptés par la police pour déterminer les contacts de Toto et les personnes qui l’ont caché durant sa cavale. Conduit au bureau de l’ADSU de Rose-Hill, il a été transféré aux Casernes centrales sous bonne escorte pour son interrogatoire. Selon les Casernes centrales, Westley Bhadhoodeenkhan, âgé de 40 ans, détiendrait des informations sur un gros réseau de trafic de drogue à Maurice. « Il en sait plus que Navind Kistnah et peut faire tomber de gros bonnets, dont des individus qui n’ont pu être inquiétés par la justice », avance une source à l’ADSU.
Le nom de Westley Bhadhoodeenkhan a été balancé à la police par Louis Nelson Nabab, arrêté le 24 février dernier après la saisie de 12 700 comprimés de Subutex à Roche-Bois. Ce dernier accuse son ami d’être le commanditaire de cette cargaison de drogue. Ayant eu vent que la police le recherchait, il a joué profil bas, se faisant héberger chez des personnes, qui devraient incessamment être inquiétées par les Casernes centrales. D’ailleurs, les hommes du DCP Choolun Bhojoo et du surintendant Sharir Azima avaient des informations selon lesquelles Toto essayerait de quitter le territoire. Sa photo a été placardée dans tous les postes de police de l’île, alors que les membres de la NCG ont reçu comme instructions de rester vigilants.
Pendant huit mois, Toto Bhadhoodeenkhan a donné du fil à retordre à l’ADSU. Parfois, il a été aperçu dans le Nord ou à Roche-Bois, mais n’a jamais été capturé. Les enquêteurs avaient même monté la garde au mariage d’un de ses proches dans un faubourg de la capitale, il y a quelques semaines, au cas où il se pointerait. Mais, sans succès.
Ce matin, même si son interrogatoire n’avait pas encore été entamé, la police espèrait sa collaboration pour coincer un gros trafiquant de Subutex, qui s’en est toujours sorti, malgré son arrestation et un procès en justice. Westley Bhadhoodeenkhan avait également fait face à un procès, en compagnie de Sada Curpen pour l’assassinat de Denis Fine. Mais, il a été blanchi par la cour. Il a en outre fait l’objet d’un “freezing order” sur ses biens, demande formulée par l’ICAC sous la Prevention of Corruption Act. Cette décision de la cour concerne un terrain de 270 m2 avec un bâtiment dessus à Terre-Rouge, que le quadragénaire avait acquis le 28 mai 2008 pour Rs 1,3 M ; un terrain acheté le 26 août 2009 pour Rs 1 650 000 rue Cocoterie, Roche-Bois, qui est au nom de la compagnie GTO Spare parts Ltd (en liquidation) ainsi qu’une voiture immatriculée 2886 ZT 04 au nom de sa compagne Rachel Larose. L’ICAC compte passer à l’offensive avec Toto, une fois qu’il sera libéré de ses interrogatoires avec l’ADSU.