Me Roshi Bhadain a logé en Cour suprême un procès en réclamations de Rs 100 millions contre un de ses anciens clients, Nitesh Ramdhary. L’affaire sera appelée Pro-Forma en présence du Mauricien et du commissaire de police le 27 janvier prochain. L’homme de loi accuse son client d’être l’auteur de Pathological Lies dans la Bangaleea Saga avec en toile de fond une somme de Rs 40 millions.
Me Roshi Bhadain rejette les allégations à l’effet qu’il aurait été le cerveau derrière les accusations de détournement de fonds de Rs 40 millions contre Hemant Bangaleea, l’homme à la valise de Rs 300 millions. Il cite également des précédents contre Nitesh Ramdhary.
Justifiant la réclamation de Rs 100 millions, Me Bhadain soutient que « Nitesh Ramdhary has portrayed him as a rogue barrister, without professional integrity, who has committed criminal offences and severely prejudiced his reputation, which is his livelihood as a barrister, with a a view to erode his existing client base and to prevent future clients from retaining his services ». Il anticipe que « Nitesh Ramdhary has engineered lies to have him arrested and provisionally charged by the police for conspiracy, forgery, giving instructions to commit crimes, misleading police enquiry and perverting the course of justice ».