Des jeunes Gold Award Holders rodriguais étaient à Maurice la semaine dernière pour une formation qui leur permettra d’inculquer par la suite leur savoir-faire aux Award participants de Rodrigues. Ces jeunes nous parlent de leurs frustrations et de leur perception de l’avenir à Rodrigues.
Frustrations
Jean-Rex Edward, 34 ans : “Il y a beaucoup à faire à Rodrigues pour les jeunes. Il y a un manque d’emploi pour la jeunesse rodriguaise. C’est pour cela que beaucoup de jeunes Rodriguais cherchent à venir à Maurice pour se faire embaucher.”
Cyndia Jean-Baptiste, 27 ans : “La plus grande frustration pour la jeunesse rodriguaise concerne le manque d’emplois. Le chômage est trop présent dans mon île. Les infrastructures doivent être grandement améliorées.
Pasquinelle Spéville, 33 ans : “Il n’existe pas beaucoup d’opportunités de carrière. Il faut davantage de Career Guidance. Les jeunes ont besoin d’être mieux orientés. Il nous manque également des infrastructures pour les loisirs.”
Stewart Boolauck, 27 ans : “Certains Rodriguais n’ont pas accès à des activités, d’autres n’ont pas accès aux centres de jeunesse. Je pense que c’est une grande frustration pour eux. Nous nous amusons comme nous pouvons. Le jeune Rodriguais a besoin de plus d’encadrement pour que cesse sa frustration.”