Déguisements, danses, chants, musique, fous rires… Ce dimanche 4 décembre, les habitants de Roche-Bois ont célébré le projet Colour For Change à travers un carnaval dans les rues de la localité.

La marche a eu lieu du quartier Shell jusqu’au jardin d’enfant, en passant par le rond-point Kaya, avec de la musique, des animations et surtout, de la peinture. Initié par Sofap, le travail avec les habitants et les différentes associations du quartier a commencé, depuis deux mois maintenant, à travers la peinture et plusieurs ateliers.

L’objectif de ce projet piloté par Twögether : redonner les couleurs à la cité tout en la valorisant. Ce carnaval d’expression a vu la participation des Mauriciens venus pour soutenir le projet ainsi que les différentes équipes et amis impliqués dans cette aventure humaine.

Dans les années 90, un constat alarmant avait été fait de ce faubourg de la capitale ; taux de chômage et échec scolaire en hausse, crise du logement, des terres de l’État sont occupées par des squatters et un fléau qui se répand de plus en plus vite : la drogue. L’élément déclencheur de changement arrivera donc en 1999, avec le décès du chanteur Kaya.

Avec Colour for Change, Roche-Bois reprend des couleurs.