Les habitants de la région de Curepipe, qui manifestent pour que la fourniture d’eau soit rétablie, ont marché cet après-midi jusqu’au Pont Carbonel, près de Winners. Furieux, ils réclament leurs députés. Ni le camion d’eau mis à leur disposition et encore moins la présence de la police ne parviennent à éteindre leur colère.

Malini Sewocksingh, élue de la circonscription no 17 (Curepipe/Midlands), a sur place tenté de discuter avec les manifestants. Mais ces derniers l’ont repoussée: « Aster ou vini? Ou pa pou ka’v fer nanye parey kouma lot fwa! »

Elle leur a répondu : « Mo pa kapav fer plis ki sa. Mo’nn telefonn CWA, zot inn dir pa avan 8h pou gagn delo ». Ce à quoi les manifestants ont rétorqué : « Be pa vinn get nou ».

Les manifestants nous ont aussi fait part de leur ras le bol par rapport aux tentatives des politiciens de politiser cette manifestation. « Edley Chimon osi pe sey fer sa vinn enn zafer politik. Sa nou pa ‘le! Nou pa anvi koz koze, fer selfie ar zot nou. Nou nou anvi begne, bros nou ledan, kwi manze pou nou zanfan! », ont lancé les habitants vers Edley Chimon et Malini Sewocksingh.

Après avoir discuté avec la police, les habitants ont accepté de libérer la route principale (A10) et de retourner sur Labrasserie Road pour manifester devant leurs maisons.

Pour rappel, les habitants de Forest-side, Cité Atlee, Cité Joachim et d’autres régions de Curepipe sont très remontés contre la Central Water Authority. Dépourvus d’eau depuis plusieurs jours, ils ont gagné les rues ce samedi 23 mars pour manifester leur colère. Et ce, un jour après la Journée internationale de l’eau observée en grande pompe par la CWA hier.