Le village touristique de Flic-en-Flac est doté du tout premier musée des coutumes chinoises. L’inauguration a eu lieu à Lao Fangzi, en face de l’hôtel Aanari, ce samedi 18 janvier, soit le 24e jour du 12e mois lunaire du calendrier chinois. Une manifestation qui s’inscrit dans le cadre des activités organisées conjointement par le ministère mauricien des Arts et du Patrimoine culturel et du Centre culturel chinois (CCC) pour célébrer l’année chinoise, placée sous le signe du Rat du métal.

Ce projet ambitieux fait suite aux expositions à succès sur le thème “traditional customs of Old Beijing”, qui se sont succédé au CCC pendant trois années consécutives, et ce à l’initiative du CCC et du Capital Museum of China. Lors d’un de ces vernissages, les Mauriciens avaient ainsi eu l’occasion de vivre une simulation d’un mariage chinois dans un décor spécialement conçu pour l’occasion dans la salle polyvalente du CCC. Les rôles étaient tenus par des Mauriciens d’origine diverses qui s’étaient prêtés au jeu.

Dans la tradition chinoise, « le mariage est un des événements les plus importants dans la vie », fait-on ressortir dans une brochure diffusée à l’occasion de l’exposition de 2017. « C’est non seulement pour le bonheur de la personne, mais aussi pour des intérêts familiaux en y apportant du sang nouveau. » Ainsi, les habitants de la ville impériale de Pékin attachent une grande importance au mariage, à son étiquette et ses coutumes. « From the very beginning of matchmaking till the last minute of the couple’s entering the bridal chamber, each of these steps are strictly in accordance with the rules, and have etiquettes, this is the traditional culture of old Beijing. »

Ce musée promet ainsi de faire vivre aux visiteurs, et « de manière unique », tout le charme de la capitale chinoise à travers sa muséographie. « From the living hall to the inner rooms of the house, guests will feel totally as if they were visiting an old traditional house in Beijing learning the local customs and tasting Chinese food, completely immersing themselves in the experience of Chinese culture », fait-on ressortir au Mauricien.

Par ailleurs, une série d’activités est en cours pour marquer l’année chinoise. Étaient prévus au programme : match de football entre joueurs de Maurice et de Chine de 11 à 13 ans au Côte d’Or Multisports Complex Stadium, et qui s’est déroulé le 10 janvier dernier; banquet officiel ce jeudi 16 au Hua Lien; parade et spectacle en plein air le 23 janvier de 17h à 20h; et soirée de gala au J&J Auditorium le 25 janvier à 16h.

Le London College et le Mahatma Gandhi Institute (MGI) accueilleront quant à eux l’événement “When Spring Festival goes to School”. À cette occasion, des musiciens pratiquant des cuivres de la China Symphony Orchestra présenteront le “Spring Festival Prelude”. Les élèves de ces établissements proposeront quelques numéros également. Les activités prendront fin avec le “Mid-Lantern Festival” ce 15 février, qui correspond au 22e jour du premier calendrier lunaire.

Cela fait 5 ans que la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill, en collaboration avec le CCC, accueille cet événement. Un spectacle proposé par des artistes du CCC et d’associations locales est prévu cette année également. Toutes ces activités ont aussi pour but de consolider l’amitié sino-mauricienne.