Pluies, montée des eaux, vents de 137km/h… Voilà ce qu’affronte en ce moment Rodrigues, où s’abat un cyclone de classe 4 depuis 13h10. Joaninha a, pour l’heure, fait 123 réfugiés, qui ont trouvé refuge au sein de 25 centres à travers l’île.

Avec les averses qui se sont abattues sur l’île pendant la nuit, des accumulations d’eau ont été enregistrées dans plusieurs endroits, nécessitant une trentaine d’interventions des pompiers.

Tous les commerces sont fermés et les bateaux ont été ramenés à terre en raison des fortes houles. Diverses autorités à Rodrigues, selon le Rodrigues Disaster Risk Reduction Managegement Centre, sont sur le qui-vive. La Special Mobile Force (SMF) est intervenus par 14 occasions pour évacuer l’eau des cours et des maisons, dégager les débris et couper les arbres, entre autres. Quinze interventions des officiers de la Central Electricity Board (CEB) ont eu lieu pour des régions affectés par des coupures.

L’aéroport et le port restent actuellement fermés. Les routes côtières ont été inondées et restent pour l’heure impraticable.