Le Meritt Holdings Ltd, entreprise immobilière placée en liquidation, ne figure plus sur la liste des valeurs du marché officiel de la Bourse. Ainsi en a décidé la direction de la Stock Exchange of Mauritius.
La décision de la SEM, qui a pris effet à l’issue de la séance boursière du 13 octobre dernier, fait suite à la réunion des créanciers de Le Meritt Holdings Ltd le 8 octobre dernier. Les créanciers ont recommandé la nomination d’André Bonieux de la firme PricewaterhouseCoopers (PwC) comme liquidateur de Le Meritt Holdings Ltd.
Il faut se rappeler que les transactions boursières sur Le Meritt Holdings Ltd avaient été suspendues depuis la fermeture du marché le 23 juillet 2014, cela après que les responsables de la Bourse eurent constaté que les dirigeants de la société avaient failli dans leur tâche de procurer au marché et au public investisseur des informations détaillées et appropriées sur l’état de situation financière de l’entreprise. La direction de la SEM avait organisé des réunions de travail avec les représentants de Le Meritt Holdings Ltd pour s’enquérir des initiatives prises à ce sujet afin de permettre aux investisseurs de « make informed investment decisions ». Mais, en l’absence d’informations adéquates, la SEM s’est retrouvée dans l’obligation de suspendre les échanges sur le titre de Le Meritt Holdings Ltd.
« The SEM will maintain suspension of dealings in the shares of LMH until the company provides the market with complete and up to date information on the status of its operations, its financial situation and initiatives that it plans to undertake going forward », avait souligné la direction de la Bourse dans un communiqué officiel le 23 juillet.
Deux jours plus tard, on devait apprendre que deux Chartered Accountants de BDO, Yacoob Ramtoola et Georges Chung Ming Kan, avaient été nommés comme administrateurs conjoints de Le Meritt Holdings Ltd et d’une série de sociétés associées à cette dernière. Cette nomination avait été faite conformément à l’article 215 (4) de l’Insolvency Act de 2009.
Le Meritt Holdings Ltd a fait son entrée sur le marché officiel de la Bourse en janvier 2013 après une offre d’actions au public (Initial Public Offer). Cette société n’a pu atteindre ses objectifs de développement du fait de gros problèmes financiers et d’un endettement conséquent auprès de différents créanciers. Les tentatives de la direction de remettre l’entreprise sur les rails ont été vaines.