Ce n’est pas tous les jours que la rade de Port-Louis accueille un tel événement : un équipage militaire exclusivement féminin, sous le commandement d’une lieutenant-commandant de la marine indienne, effectuant la traversée de l’océan Indien en préparation d’un tour du monde féminin annoncé pour 2017. L’équipage du Mhadei, qui comprend six femmes – en l’occurrence la lieutenant-commandant Vartika Joshi et les lieutenants Swathi, Aishwarya, Pratibha Jamwal, Vijaya et Payal Gupta –, a été accueilli avec les honneurs dus à leurs rangs par la National Coast Guard à l’entrée de la rade.
L’INSV Mhadei avait quitté le port de Goa le 24mai dans le cadre d’un programme de formation et d’entraînement en vue de ce tour du monde féminin, prévu pour l’année, soit une première mondiale tentée par des militaires indiennes. « This would be the first open-ocean voyage of the Navy’s all-woman crew of the Mhadei. It is a training voyage to expose the young crew to the weather that they will confront during the circumnavigation of the globe scheduled for 2017 », avait soutenu le Rear Admiral K.K. Pandey, de la marine indienne, au départ de Goa de l’INSV Mhadei.
Cette traversée de l’océan Indien est intervenue pendant la saison de la mousson, avec des vents violents en mer d’Arabie. L’expérience acquise devra permettre à l’équipage de mieux se préparer pour la grande aventure de 2017, qui devra mettre la femme indienne sur la carte de la navigation mondiale. Deux des membres de l’équipage, soit la skipper Vartika Joshi et la lieutenant Swathi, sont de vieilles routières à bord de l’INSV Mhadei. La lieutenant-commandant Joshi avait participé à bord de ce bateau sur le trajet retour de la course entre Le Cap et Rio, en 2013/2014, tandis que la lieutenant Swathi était, elle, montée à bord du même bateau pour le trajet Le Cap-Goa. Cependant, pour les besoins de ce prochain périple autour du monde, elles ont été rejointes par les autres militaires de manière volontaire.
Le programme de formation et d’entraînement de l’équipage féminin de l’INSV Mhadei est placé sous le contrôle du commandant Dilip Donde, premier marin indien à avoir complété le tour du monde en solitaire sur l’INSV Mhadei en 2008/09. Le debriefing des membres de l’équipage, à Port-Louis, sera d’une importance cruciale pour le reste du programme avant le grand départ. Avant d’appareiller pour Maurice, l’INSV Mhadei avait participé à l’International Fleet Review de la marine indienne en mars dernier.
Commentant ce dernier événement, le ministère indien de la Défense a souligné : « Unique to this see : mingly normal voyage was that she was skippered and crewed by all-women crew of naval officers for the first time. ». L’INSV Mhadei avait rallié son port d’attache le 8 mars dernier, soit pour la Journée internationale de la Femme.
La présente traversée de l’océan Indien est une des étapes majeures dans le programme d’entraînement de l’équipage féminin. Avec le retour en Inde, l’accent sera mis sur les derniers préparatifs, notamment l’aménagement d’un nouveau bateau de la même catégorie que l’INSV Mhadei, actuellement en construction au M/S Aquarius Shipyard, à Goa, pour le tour du monde de 2017.