Des ordinateurs en braille seront distribués aux enfants non-voyants d’ici à la fin d’octobre, si tout se passe bien, a déclaré le ministre de l’Éducation au parlement hier. Vasant Bunwaree a indiqué qu’un appel d’offres en ce sens a déjà été lancé par le ministère de tutelle. Le ministère, a-t-il dit, s’assure que du matériel approprié est mis à la disposition des enfants handicapés pour leur bon développement.
« Assistive devices and, as far as possible, state-of-the-art technology have to be placed at their disposal », a affirmé le ministre de l’Éducation. Il a ajouté que la révision de la formule de subventions, revue l’année dernière, fait provision pour l’achat d’équipements et d’immobiliers adéquats à hauteur de 5 % de la somme totale.
Le ministre Bunwaree a annoncé la mise en place de cinq Resource and Development Centres, à Ferney, Beau-Bassin, Plaine-des-Papayes, Flacq et Rivière-des-Anguilles. « These centres will provide proximate services to children with disabilities according to their needs. »
Il a affirmé qu’un premier centre, celui de Ferney, est opérationnel depuis le 10 juin avec la collaboration de l’APDA et Lizié dan la main. Ceux de Beau-Bassin et de Plaines-des-Papayes ouvriront leur portes au troisième trimestre de l’année.
Vasant Bunwaree a par ailleurs indiqué que le ministère de tutelle sollicite l’expertise des pays amis, notamment ceux de l’Union européenne, dans le cadre de la mise en place des infrastructures et des structures appropriées en matière d’éducation spécialisée et pour la formation des formateurs et des professeurs.
Le ministre de l’Éducation annonce aussi que le Mauritius Institute of Education revoit le curriculum scolaire afin de l’adapter aux enfants sourds et non-voyants. « The Mauritius Institute of Education is reviewing the curriculum and they will take on board, as usual, our partners, the specialist NGOs with a view to benefiting from their expertise », a-t-il précisé.
Pour ce qui est des enfants souffrant d’autres handicaps comme l’autisme, la dyslexie ou handicaps physiques, « the MIE has been requested to develop and adapt curricula, so that at the end of their education cycle, these learners are in presence of a certificate which will raise their self-esteem and eventually help them become independent in life ».
Afin de répondre aux besoins des enfants souffrant de handicaps, le MIE, responsable de la formation des professeurs, organise diverses formations à l’intention des conférenciers, des psychologues éducatifs, des travailleurs sociaux, des professeurs, des parents et accompagnateurs.
Le MIE continuera à proposer ces cours spécialisés tout en les renforçant. Un nouvel apport dans le cours menant au diplôme des professeurs en formation est « a module on SEN which empowers them to profile the children for an early identification of impairment ».