En cette période il est important de s’alimenter correctement afin d’éviter des troubles et des problèmes de santé. Sauf que se nourrir correctement pendant le confinement ne semble pas aussi simple. La nutritionniste Nirusha Pahladi nous livre ses conseils.

“Il est possible de manger des repas équilibrés en période de confinement. Pour se faire, il est important de bien choisir les aliments qui constitueront vos réserves. Une fois les ventes relancés, quelques astuces s’imposent afin de faire des achats avisés pour stocker des produits qui permettent de respecter l’équilibre alimentaire à la maison”, souligne Nirusha Pahladi, nutritionniste.

Puisque vous allez moins vous dépenser et bouger quotidiennement, il est primordial de garder en mémoire les règles de bases de l’alimentation. D’abord, une bonne planification des repas de la semaine favorise une alimentation variée qui doit se composer de fruits, de légumes, de produits à grains entiers et de protéines. La nutritionniste précise : “Il ne faut pas oublier de faire un inventaire de ce que contient son réfrigérateur et son garde-manger afin de consommer ce que vous avez déjà en stock avant de faire des réserves qui devraient contenir davantage d’aliments dont la durée de conservation est aussi un facteur à considérer”.

Il y a quatre éléments essentiels à respecter lors de chacun des repas : Les féculents (pains, céréales, légumineuses) qui apportent de l’énergie durable. Les protéines animales, végétales et laitières qui participent à l’entretien, à la construction et à la réparation musculaire. Les fruits et légumes qui apportent des fibres, des vitamines et des minéraux essentiels au renforcement du système immunitaire. Les matières grasses et Oméga 3 qui jouent un rôle préventif (anti-inflammatoire naturel), énergétique et qui favorise la récupération et la cicatrisation.

Légumes, fruits

La nutritionniste conseille d’utiliser des aliments frais. D’autant que certains fruits et légumes telles que les racines (pomme de terre, patate douce, oignons), ou les agrumes peuvent se conserver assez longtemps. Elle ajoute “Les fruits et légumes surgelés ou conserves de produits bruts peuvent aussi participer à votre alimentation et sont des alternatives utiles aux produits frais. Ils peuvent contenir autant de vitamines et parfois plus que les fruits et légumes frais. Les fraises ou les pêches congelées peuvent servir pour des smoothies, tandis que les épinards, les brocolis, les carottes, les choux-fleurs, les asperges et les haricots verts peuvent êtes consommés en solo ou avec des pâtes ou du riz.”

Il est également judicieux de s’approvisionner en légumes, fruits et compote de pommes en conserve sans sucre rajouté. Petit conseil de Nirusha Pahladi “Bien rincer les légumes en conserve pour se débarrasser de l’excès de sodium.”

Légumineuses.

Pensez aux légumineuses, qui sont non seulement durables, mais qui contribuent à un repas riche en nutriments. Les lentilles, par exemple, peuvent être mélangés à des salades et de pâtes, ou utilisées dans les soupes et des ragoûts.
Poisson en conserve

Les sources de protéines en conserve ou sous vide, comme le thon ou le saumon, sont également très nutritives et offrent un apport d’acides gras oméga-3 bons pour le cœur.
Pâtes de blé entier, quinoa et riz brun

Ce sont des céréales riches en nutriments dont il faut en faire provision. Ils peuvent être utilisées en accompagnent ou mélangés à des protéines et des légumes.

L’avoine

Faites cuire de l’avoine et ajouter des garnitures savoureuses comme du fromage râpé, des tomates séchées ou même des œufs pour un repas rapide et riche en nutriments.

Fruits secs, pop-corn

Les fruits secs comme les pruneaux, les abricots, les raisins secs, les figues sont des sources de fer, de fibres et d’antioxydants. Ils peuvent être combinés à des noix ou des amandes, des pistaches et des cacahuètes. Les graines de tournesol ou de courge sont également une option nutritive savoureuse. Le maïs soufflé (pop-corn) est également une excellente source de fibres, et vous pouvez saupoudrer du fromage parmesan pour en faire un en-cas ou ajoutez des fruits secs ou des mini pépites de chocolat pour plus de douceur.
Eau, lait et café

“N’oubliez pas qu’un plus de faire des réserves de nourriture, il est important de rester hydraté”, souligne la nutritionniste. Un minium de 1,5 litre par jour. Le lait est également une bonne source de calcium et de vitamine D qui renforce le système immunitaire et la caféine compte aussi.

Se méfier du grignotage

“S’autoriser un peu de flexibilité n’est pas interdit. Il faut juste ne pas faire trop d’excès en planifiant autant que possible les moments où vous vous offrez ces aliments”, rassure la nutritionniste. En effet, la dimension «plaisir» pour se réconforter est importante, surtout en cette période stressante de confinement. L’alimentation aussi avoir une fonction de réconfort. Manger quelque chose de gras, sucré, salé, croustillant ou autres, c’est bon. Cela peut même stabiliser l’humeur. Ainsi pour limiter les grignotages, appliquez le même principe que les repas en consommant régulièrement de la nourriture mais à un moment précis. Exemple un goûter à 16h-17h limitera les craquages liés à la lassitude entre le déjeuner et le dîner. Puis faire de l’exercice physique pour garder la forme.